Paralia et QAKC

Je viens de passer une soirée de diiiiingue au camp natu. Je suis partie de la maison pour passer une belle soirée au Paralia, un beach club qui fait penser un peu aux fêtes sur Ibiza. Le DJ en jette et en général, je n’arrête pas de danser toute la soirée. Les clientes et clients sont en très petites tenues de plage, voire nues, et l’ambiance est toujours très hot, et encore plus en fin de soirée. Vendredi soir, j’ai à nouveau allumé les filles qui étaient avec moi, et nous avons dansé corps contre corps, en nous caressant et nous embrassant. J’adoooore.

La soirée Paralia commence toujours en fin d’après-midi pour finir vers 23 heures. Du coup nous sommes allés plus loin dans le camp naturiste, manger quelque chose dans un Bistrot – en fait, manger est un grand mot, puisqu’il y avait également un DJ qui passait tube sur tube, et quand la musique est bonne, je ne peux pas rester assise. J’ai donc dansé encore et encore, malgré mon mal aux pieds. Merci à mes talons vertigineux.

En faisant connaissance du responsable de sécurité du club gay QAKC (épeler ça donne « cul à casser », hihihi), il nous a invité à finir la soirée là-bas. En entrant dans le club, je me suis dit que c’est foutu pour moi: il y avait que des mecs très très gay. J’avais carrément peur de déranger. Mais l’ambiance était très chaude, et j’ai pris mon pied en dansant avec les mecs. Certains m’ont carrément dragué, ils étaient tous super joueurs et ouverts.

À un moment donné, Vincent, un ami et moi avons eu envie de faire un tour dans les backrooms, juste pour voir ce qu’il s’y passe. Mon ami, pas gay, pas libertin et pas du tout un habitué de la folie du camp naturiste, s’est collé contre moi pour démontrer qu’il était 100% hétéro. D’ailleurs, nous nous étions déjà allumés toute la soirée, et je l’ai senti bien intéressé à moi. Je l’ai donc pris par la main, et je l’ai carrément tiré dans une chambre tamisée, dans laquelle des hommes se suçaient et se caressaient. Je lui ai dit à l’oreille de se détendre et j’ai commencé à le caresser et le sucer. Il s’est vite laisser faire.

Tout à coup, j’ai remarqué qu’un autre mec se frottait derrière moi à ma cuisse et me caressait pendant que je suçais la belle queue de mon ami. Mmh, c’était très excitant, surtout que le mec derrière moi était visiblement gay, avec son torse nue en harnais. Je me suis tournée pour le sucer et il était bien content. Là, mon ami a profité de ma position pour me baiser debout. Le coquin, si timide au début, il n’a pas hésité. Pendant ce temps, l’autre mec s’est laissé volontairement sucer, et le spectacle a attiré d’autres hommes. Un deuxième s’est approché pour se faire sucer, et un troisième m’a caressé. Comme les mecs se sont sucés aussi entre eux, cela a tourné carrément en orgie, en mélange de langues et de queues. C’était super excitant. Mon ami a joui et a laissé la place à un des gays qui bandait comme un taureau, et qui n’a pas hésité non plus à me baiser bien fort ma chatte. C’était un moment génial. J’ai remercié tout le monde pour ce moment chaud avant de retourner au bar avec Vincent, qui avait juste apprécié le spectacle, et mon ami, qui était tout chamboulé. Du coup, je veux bien retourner dans ce club 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s