Retour de Junior en Suisse et cinéma porno

… Ca y est, Junior est reparti en Suisse ce matin. Nous avons passé hier soir une dernière soirée superbe avec lui en prenant l’apéro dans notre bistrot habituel au port du Cap d’Agde, suivi d’un superbe repas dans un restaurant vietnamo-thaïlandais. La famille qui le tient est super sympathique, super chaleureuse et surtout très drôle. Le patron nous a fait rire et sourire toute la soirée. Pour couronner cette dernière soirée ensemble, nous avons encore fait un tour dans la grande roue qui se situe directement sur la place devant chez nous. Quand elle s’est construite il y a quelques années, nous avons fait un tour juste pour vérifier si on a une bonne vue sur notre terrasse depuis le haut de la grande roue. Et oui, on voit bien notre terrasse. Depuis qu’on le sait, nous évitons de bronzer à poil ou de baiser sur nos chaises longues.

Junior était aux anges de sa dernière soirée capagathoise. Ce matin, c’était dur pour moi de le laisser rentrer. J’ai l’impression que lui encaisse le coup mieux que moi. À vingt ans, c’est un jeune homme, mais pour moi il restera toujours mon bébé, mon petit prince adoré. En l’amenant ce matin à la gare de Montpellier, j’étais donc tout le long du trajet au bord des larmes et j’ai éclaté en pleurs quand le train est parti. C’est bête, surtout que c’est moi qui ait choisi de quitter la Suisse pour m’établir au sud de la France. Je ne regrette pas ma décision, mais je resterai toujours une maman poule au fond de moi.

En marchant vers la voiture, toujours les yeux humides, Vincent me dit qu’il aimerait aller voir où se trouve le cinéma « Rex », un cinéma porno réputé pour des après-midis chauds. Pourquoi pas, vu que l’on est déjà sur place. Le cinéma se trouve tout près de la gare. En passant devant la porte, Vincent me demande si je n’ai pas envie d’aller voir à l’intérieur. Une pensée rapide me traverse l’esprit. Je n’ai pas mes lentilles de contact, je ne suis pas maquillée et mon épilation laisse à désirer (car j’avais prévu de me préparer cet après-midi pour le rendez-vous coquin du soir), j’ai les yeux gonflé par les pleurs du départ de mon fils, mais … soyons honnête, tout le monde s’en fiche de mon état, et vu que nous sommes déjà sur place …

Le mec à l’accueil est très sympathique et nous annonce qu’il n’y a pas grand monde à cette heure à l’intérieur. Cela nous dérange pas plus, vu qu’on a juste envie de faire un petit tour pour voir à quoi ressemble ce lieu. À l’intérieur, j’enlève mes lunettes de soleil corrigées, et à défaut d’avoir mes lunettes normales sur moi, je me retrouve presque aveugle, surtout qu’il fait sombre. J’ai quand même pu constater que le lieu est propre et joliment équipé, avec plusieurs petits coins sympa.

J’aperçois un premier mec très beau et je n’hésite pas à l’aborder. Non, désolé, je ne suis pas attiré par les femmes, qu’il m’explique. C’est vraiment pas de chance. Ce sont toujours les plus beaux mecs, qui sont de l’autre bord. Vincent n’étant pas intéressé non plus, je continue mon chemin dans le labyrinthe des sous-sols du cinéma porno, et je trouve enfin où sont les mecs. Cinq hommes sont présents, tous pas mal non plus. Je vais vite me consoler de ne pas avoir pu m’occuper de mon beau gay. Ils ne sont pas super entreprenants et sont assez classiques dans la baise, mais ils me font du bien. Des pipes, des caresses, des pénétrations vaginales, anales. Tout y passe et tous jouissent sur ma langue. Mmmh, j’ai adoré cet intermezzo. Je n’ai pas vu grand chose de mes partenaires de jeux, dans le noir et sans correction de vue, mais c’était tellement excitant et surtout inattendu, imprévu et presque irréel comme situation. Je venais de pleurer sur la séparation d’avec mon fils et quelques instants plus tard, je me faisais jouir par des inconnus. Pour finir, c’était génial pour me changer les idées. Entrée triste, je suis ressortie avec un énorme sourire 🙂

Le patron du ciné nous a proposé d’annoncer la prochaine fois ma venue, pour mobiliser plus de mecs, afin de m’organiser un gangbang XXL. Il mettrait mon affiche au ciné en indiquant la date et l’heure de ma venue. C’est une proposition alléchante que je vais étudier sérieusement. Je vous tiendrai au courant.

3 réflexions au sujet de « Retour de Junior en Suisse et cinéma porno »

  1. normal de toujours considérer se enfants comme ses petits poussins et d’être triste de les voir partir du nid!
    Pour une première visite au Rex, c’est plutôt réussi. Et la prochaine visite promet d’être encore mieux si elle est annoncée d’avance!

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s