Duo hard

Dimanche matin, je me réveille complètement cassée des folies de samedi soir. Je somnole et je tarde à me réveiller. Vincent se tourne vers moi pour me caresser, un peu de douceur après le traitement hard de Doggy. Mais tout à coup, Vincent commence à me doigter le cul, un doigt, deux, puis trois. Aïe, je remarque que mon cul a souffert hier soir. Fais doucement, lui dis-je. Vincent ne m’écoute pas et sort des godes de ma table de nuit. Pas les petits, non, les grands y compris la main artificielle. Il commence à me baiser le cul avec les jouets, et finalement mon cul par l’excitation s’ouvre quand même et laisse entrer tous les godes même les plus grands. Il finit par me baiser la chatte pendant que j’ai le gode XXL dans mon cul. Quelle intensité. J’ai quand même peur d’être complètement cassée maintenant, alors que cet après-midi j’ai un rendez-vous avec deux coquins.

Comme toujours je me remets et me remotive vite, et là je suis en route en direction du camp natu. Après quelques détours, nous trouvons enfin l’entrée vers les petits bungalows, où nous avons rendez-vous. En arrivant, nous croisons les voisins de nos hôtes devant la maison. Quel hasard car c’est une connaissance, avec qui j’avais tourné sur un bateau il y a quelques années au Cap d’Agde. Nous disons bonjour à tout le monde et du coup, je ne sais plus avec qui j’ai rendez-vous. La situation se clarifie quand les deux plus beaux mecs musclés nous guident vers leur maisonnette, en compagnie d’une fille, la femme de l’un deux. Je lui propose de rester et participer, mais elle ne veut pas. Elle veut laisser profiter son mari et son ami seuls avec moi et elle part à la plage.

Les deux hommes sont canons. Je suis enchantée. Ils ne disent pas grand-chose et ont l’air plutôt timide. Je me dis intérieurement que ce n’est pas grave si c’est plus calme aujourd’hui. Je m’approche un peu, j’embrasse le premier, et les jeux sont lancés. Quand je me retrouve à genoux devant eux, et qu’ils m’enfoncent leur queue déjà bien grosses et dures dans la gorge, j’ai l’impression qu’ils ne vont peut-être quand même pas être si calme.

L’impression se confirme quand nous continuons de jouer dans la chambre à coucher. A quatre pattes penchée sur une queue, l’autre mec commence à me doigter le cul et la chatte. Je remarque que j’ai toujours les trous en flammes de Doggy et surtout de Vincent ce matin. Intérieurement, je jure. Franchement, c’est pas juste car je ne vais pas pouvoir assurer et ils seront déçus.

Quand les doigts dans ma chatte entrent toujours plus profondément et plus vite, je commence vraiment à souffrir. Je crie de douleurs et j’essaie de me débattre. Mais les mecs me maintiennent avec tellement de force qu’il m’est impossible de bouger. Je suis condamnée à subir, j’ai presque envie de pleurer. En même temps la situation m’excite. Cela fait longtemps que je n’ai plus perdu le contrôle d’une façon pareille. Je perds complètement les pédales et j’adore ça. Tout à coup, Vincent dit que je devrais aller me rincer. Qu’est-ce qui se passe ? J’aperçois que ma chatte saigne. Ce n’est pas grave, sûrement juste un ongle qui a dû déchirer la peau. Je me nettoie et on continue de s’amuser. « Tu n’as pas le choix, tu dois me baiser alors le cul », que je lance au premier mec qui s’apprête à me prendre. Il n’est pas triste de ça. Les deux me démontent à tour de rôle, bien fortement, bien profondément. Ils ne parlent toujours pas beaucoup, mais font tout simplement ce qu’ils ont envie de faire. Ils me tirent les cheveux, me maintiennent, me serrent la gorge très fortement, me claquent les fesses, me crachent sur le visage, me bifflent avec leur queue et leurs mains. De temps en temps, un des deux mecs quitte la chambre pour boire quelque chose ou reprendre des forces mais même avec un seul je suis complètement essoufflée.

J’ai envie de sentir deux queues dans mon cul et l’excitation fait oublier que j’ai mon orifice encore sensible. Il s’ouvre et laisse entrer les deux. C’est tellement bon de me faire remplir ainsi et j’ai envie de plus. Je prends la main du premier et lui dis de mettre du lubrifiant et je le mets moi-même dans le cul. Il entre facilement, mais une fois dedans je sens quand même que j’ai pris cher il y a peu de temps. Après quelques mouvements, je lui demande donc de se retirer. Je le suce ensuite à quatre pattes, et là, c’est l’autre mec qui a aussi envie de me fister. Il n’hésite pas de pousser sa main également dans le cul. Cette fois-ci, je suis assez dilaté pour le laisser plus longtemps dans mon cul, et pendant que je suce celui qui se trouve devant moi, il me baise le cul avec sa main.

Le premier me jouit sur ma langue. Le deuxième a encore envie de me baiser, et couchée sur le dos il va maintenant dans la chatte, qui s’est remise et qui a arrêté de saigner. De toute façon je ne sens que l’excitation. Celui qui a déjà jouit sur ma langue me serre la gorge pendant que son copain me baise, tellement fort que j’ai la tête qui tourne et les oreilles qui sifflent. Ils me giflent les deux à tour de rôle. C’est de la pure folie et j’adore ça. J’explose de plaisir. Le deuxième me baise encore la gorge, si profondément que j’en vomis presque, avant de gicler également dans ma bouche.

En arrivant, j’avais des traces sur la joue droite des gifles de Doggy et je remarque que les deux mecs ont égalisé en me laissant des traces de main sur la joue gauche.

La femme vient de rentrer. Nous discutons et rigolons encore autour d’un verre avant de partir. Je suis maintenant complètement cassée, mais c’est un sentiment formidable. Quelle rencontre, merci mille fois pour ce moment à couper le souffle. C’était génial. Les deux mecs étaient vraiment plus que surprenants.

Duo Hard (Clique sur l’image pour ouvrir les photos)

Une réflexion au sujet de « Duo hard »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s