Séance photo dans la nature

Aujourd’hui nous profitons avec Vincent du beau temps et de n’avoir rien de prévu pour faire une petite balade dans l’arrière-pays héraultais. Nous ne sommes pas de grands adeptes de la plage mais nous aimons énormément découvrir de petits villages et des endroits pittoresques dans la région. C’est d’ailleurs aussi, et surtout la belle région d’Agde et de ses environs, qui nous a fait tomber amoureux de cet endroit, et pas seulement le camp naturiste et ses nuits folles.

Plus nous nous enfonçons dans l’arrière-pays, moins il y a de monde. Au beau milieu des collines rocheuses, sur le plateau du Larzac et en direction de Ganges, nous nous arrêtons au milieu de la nature au bord de la route pour faire de belles séries de photos sexys. De temps en temps, une voiture, une moto ou des bicyclettes interrompent la séance photo improvisée. Nous nous amusons de cette situation et à chaque bruit de moteur ou de vélo, je me rhabille en vitesse, car je ne suis pas une exhibitionniste.

Je n’aime surtout pas choquer ou même juste importuner des gens qui n’ont pas choisi de voir mes fesses. Cela ne peut pas et ne doit pas plaire à tout le monde. Comme je suis aussi une maman, je sais qu’en me promenant tranquillement en famille, je n’aurais pas forcément envie de voir une fille à poil.

Pendant qu’il prend les photos, Vincent est de plus en plus excité par la vue de mes fesses à l’air. Il n’arrête pas de me taquiner, de me toucher. À un moment donné, il range son portable avec lequel il a pris les photos et me tire par la main dans les buissons à côté de la route. Il m’embrasse et met de suite sa main entre mes cuisses. Facile car je ne porte pas de culotte. Je remarque tout de suite qu’il bande dans son pantalon. Je m’agenouille et lui ouvre son pantalon pour le sucer. Il est tellement excité dès le départ que quelques gouttes de liquide s’échappe de sa queue. Je le regarde en souriant. Je me sens comme à un premier rendez-vous. Il me relève, me retourne contre un arbre et me baise debout, cachés, mais à peine à deux mètres de la route. Vincent me jouit finalement dans la chatte. Quel coquin. Comme je n’ai pas mis de culotte, je sens le sperme couler le long de mes cuisses tout l’après-midi.

Nous n’avons rien pris à boire avec nous, et pas seulement la soif, mais également la faim se fait ressentir. Nous décidons d’aller manger quelque chose à Ganges, une petite ville que nous ne connaissons pas. Mais grande déception, à Ganges les restaurants sympas sont très rares. Le marché hebdomadaire vient de se terminer et les quelques restaurants convenables sont pleins à craquer. Nous nous contentons donc d’un verre dans un bar. Assise sur la terrasse, je sens toujours le sperme couler de ma chatte …

En parlant de Vincent, le pauvre a attrapé la même bactérie que moi à l’œil. Il semble donc que ce n’était pas une giclée de sperme mais une bactérie infectieuse. Je suis donc entrain de soigner Vincent depuis hier, mais c’est un patient très compliqué. De lui mettre des gouttes dans l’oeil est un sacré défi, et en plus c’est bien connu que les hommes souffrent toujours trois fois plus que les filles !

3 réflexions au sujet de « Séance photo dans la nature »

  1. Magnifiques photos 😎 Très excitante Adeline en pleine nature 😘 Et pour finir ton récit très « hot » en imaginant bien le sperme de Vincent coulant à l’intérieur de tes cuisses chaudes 👅 en terrasse de ce bar …. Bravo à vous 2 et merci de me faire fantasmer et plus …….10 000 et un kiss 😘💋😘💋

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s