Samedi midi coquin, mais pas que …

Je n’ai même pas encore raconté mon samedi midi. En me réveillant samedi matin, Vincent me dit qu’un coquin vient me rendre visite vers midi. Du coup, je me réveille d’un coup. Quand je sais que quelqu’un me rend visite, je tourne immédiatement en rond. Je me lève, je prends une douche, je me recouche un petit moment à côté de Vincent, pour me lever finalement pour de bon.

Mon invité est une très bonne connaissance du Cap, qui souhaite la plus grande discrétion. Il est donc hors de question de le filmer. C’est rare mais pour cet ami, je suis d’accord de déroger à cette règle « normalement » non négociable.

Le plan est que je monte avec lui seul à l’étage, où se trouve ma chambre à coucher, pendant que Vincent reste en bas. Il arrive un peu essoufflé car comme il est sorti vendredi soir jusqu’au milieu de la nuit, sa nuit fut courte. Nous discutons un petit moment sur la terrasse, et finalement je lui demande de me suivre dans la chambre à coucher. Je le sens stressé par la situation. Jusqu’à présent, nous n’avons jamais eu de rapports sexuels ensemble. Flirter et s’embrasser, oui mais pas plus. En s’embrassant, le stress a retombe vite, et il ne tarde pas à se déshabiller et me présenter sa queue. Une très belle queue qui me surprend positivement, car comme il est plutôt petit et très svelte, sa queue est carrément démesurée au vu de sa taille. Je lui fais d’ailleurs la remarque. Heureusement qu’il ne l’a pas mal pris 😉 Parfois je parle sans réfléchir.

Je le suce, je l’embrasse partout puis il se lève pour chercher un préservatif, mais avant qu’il l’ait enfilé, je me suis assise sur lui pour frotter ma chatte contre sa grosse queue. Je me déplace pour lui mettre son préservatif et je mets sa belle queue dans ma chatte, pour le monter comme une cavalière. Je me fais plaisir à mon rythme. Après quelques instants, il me demande s’il ne peut pas me prendre encore en levrette. « Parce que je ne vais pas pouvoir tenir longtemps », me dit-il. Je me mets à quatre pattes pour lui présenter mes cuisses bien ouvertes, en lui suggérant en même temps que j’aime aussi me faire sodomiser. Il continue de baiser ma chatte, et dans cette position je le sens vraiment très bien. Sa queue est presque trop grande pour ma chatte.

Je sens de suite quand il jouit, car la dimension de sa queue diminue de suite. Grâce à son gros calibre, il a pu rester encore un petit moment dans ma chatte pendant que je me caresse moi-même le clitoris, afin de jouir également.

Mignon comme il est, il s’excuse pour sa jouissance précoce. « Désolé, mais ça fait longtemps que je n’ai plus eu de rapports sexuels, et tu es trop belle ». Mais il ne faut pas s’excuser. Ce fut un chouette quickie du samedi midi, et parfois il ne m’en faut pas plus.

Nous rejoignons Vincent qui attendait dans le salon, toujours en train de corriger mon livre. Après avoir discuté encore avec un verre de rosé, nous descendons les trois ensemble, puisque Vincent et moi voulions aller manger quelque chose. Je dis déjà au revoir à mon hôte dans l’appartement, afin de pouvoir se quitter discrètement au bas de l’immeuble. Je lui ai promis de garder ce petit secret entre nous, et je l’ai d’ailleurs déjà recroisé à l’apéro et lui ai juste fait un sourire complice ainsi qu’un petit clin d’œil.

Au restaurant, je me suis fait plaisir avec le grand menu. Entrée, plat, fromage et dessert. Je suis une grande gourmande pas seulement pour le sexe. J’adore manger, j’adore boire (parfois trop). Je suis une vraie épicurienne. C’est pour cela que je ne serai jamais un top modèle et que j’aurai toujours quelques kilos en trop.

Après le repas, Vincent demande à un autre ami de nous rejoindre à l’appartement pour déguster du rhum. Décidément, c’est le samedi de tous les péchés. Je laisse les mecs déguster deux rhums différents, pendant que moi je me fais plaisir avec le rhum arrangé préparé par Vincent. Il le fait maison, assez épicé, c’est une vraie tuerie. Mon après-midi épicurien continue car en buvant le rhum je fume aussi quelques cigarettes. Je ne fume pas pour de vrai car je n’arrive pas à avaler la fumée, mais j’aime bien le goût. J’adore également les vrais gros cigares. Comme c’est un ami avec un côté également coquin (il faut lire mon article de blog « restaurant coquin » – c’est lui avec la courgette), je l’ai aussi allumé … mais il a su me résister. Grrrr, c’est quand même rare que l’on me résiste. Je pense qu’il voulait entrer dans l’histoire 😉

Le soir, nous sommes restés ensuite tranquillement sur notre terrasse. Vincent a toujours son infection à l’oeil qu’il a hérité de moi. C’est très douloureux et ce n’est pas drôle de sortir ainsi. Je suis bien placée pour le savoir. À cause de son œil, nous sommes également restés à la maison dimanche soir. Nous nous sommes bien consolés avec un concert d’un groupe qui a chanté du ABBA toute la soirée. La scène se trouvait directement devant notre terrasse. Nous sommes vraiment bien situés au port du Cap d’Agde et quand il y a des spectacles en été, nous sommes souvent au premier rang. Avec une musique rythmée, je ne reste jamais assise longtemps, et j’ai dansé toute seule sur ma terrasse. Cela m’a suffit pour me rendre heureuse.

Décidément je ne regrette pas ma décision de m’être installée dans le sud. D’ailleurs quand je parle d’installation, j’aurais encore un meuble à monter mais ma chatte Mili m’en empêche car elle adore tellement le carton, que je n’ai pas envie de le lui prendre. L’amour des animaux, c’est LA bonne excuse pour attendre avant de prendre son courage à deux mains pour monter un meuble Ikea. A retenir, les loulous 🙂

5 réflexions au sujet de « Samedi midi coquin, mais pas que … »

  1. Decidément insatiable..mais de temps en temps une pose s’impoooose!!😁..
    Mon dieu..la soirée avec les lyonnais risque de..comment dire..mdr
    Je n ai pas tweeter pour cause de discretion..dsl..ni insta.
    Sur ce..vivement de voir tous cela en vidéo..
    Tchuss..
    Regis..le globe cooker

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s