Appel: cherche éditeur !

Afin de publier mon histoire, je cherche aujourd’hui une maison d’édition. Est-ce que tu connais une personne dans le milieu de l’édition qui pourrait être intéressée par mon livre ? Je cherche un contact direct. Ou as-tu des expériences avec le système « Books on demand » ? Dans les deux cas, tu peux me contacter sur mon adresse mail: contact@adelinelafouine.com.

Suite aux nombreux articles, qui ont décrit mon affaire dans la presse en août 2014, je n’ai jamais donné d’explications. Les journalistes m’ont demandé et me demandent encore aujourd’hui ma version des faits, mais pendant toutes ces années j’ai préféré me taire. Je voulais juste que l’on oublie cette affaire et que l’on tourne la page.

J’ai envie à présent de m’expliquer, de raconter comment j’ai vécu ce scandale dans la presse, pourquoi j’en suis arrivée là et ce qui m’a poussé à publier ce tweet sexy depuis le palais fédéral, qui a déclenché la vague médiatique. Il me serait impossible d’expliquer toute l’histoire dans un interview. J’ai donc décidé de raconter mon histoire dans un livre. Celui-ci décrit dans une première partie, comment la liberté de la presse a failli me détruire ainsi que ma famille.

Dans la seconde partie du livre, je raconte la construction de ma vie de libertine, ainsi que la description de certaines rencontres libertines ou BDSM. Le récit de certaines aventures peut interpeller et s’adresse uniquement à un public averti. Certaines personnes seront choquées ou ne comprendront pas, mais cela fait partie de ma vie et une censure de ma part ne refléterait pas qui je suis. J’ai envie de montrer que l’on peut avoir une vie sexuelle hors norme tout en étant une femme, une mère de famille et une employée ordinaire. Je ne suis pas une salope, ni une pute, ni une malade mentale, comme le pensent certaines personnes, sous le sceau de l’anonymat, en lisant les commentaires dans la presse d’août 2014. Je ne suis qu’une femme libérée et libre, qui réalise ses fantasmes. Je ne suis pas non plus une diva, ni une star du x, je ne suis pas une femme qui correspond aux critères actuels de beauté. J’ai quelques kilos en trop, j’ai des rides, j’ai de la cellulite et des boutons sur les fesses. Je m’assume, et rien ne m’a jamais empêché de m’amuser, sauf la fameuse « liberté de la presse », qui a permis d’écrire un article destructeur, sur une femme ordinaire, en le faisait passer sur le droit à l’information.

La photo du tweet en août 2014, qui a déclenché mon lynchage médiatique, et qui sera également la couverture de mon livre

5 réflexions au sujet de « Appel: cherche éditeur ! »

  1. Des boutons sur les fesses!!???noooon..🤣..tu t’en fou!!!que ça soit en Suisse ou en France ou meme n’importe ou ce genre de situation dérange..et oui..jalousie..incomprehension..ect..la.nature humaine dans touuuus ces états..bref..en MP je t’ai envoyé quelques conseils d’éditeur..mais..choisit une femme..conseil..
    Sinon..see you..
    Regis..le globe cooker..

    J'aime

  2. Ils sont bien puritains ces politicards , mais ça ne les empêche pas de fréquenter en douce les bordels …..tout ce bruit pour pas grand chose ..Navré pour toi A. Comme écrit le Blick

    J'aime

  3. Malheureusement je ne connais personne qui pourrait vous aider mais je comprends cette incompréhension. Nombre de fois où j’ai abordé mes envies et attentes de ma vie sexuelle et nombre de fois où je suis passé pour un extraterrestre dans le meilleur des cas ou un perver détraqué dans le pire des cas. Pourtant le libertinage et les jeux sexuels (je ne parle même pas de bdsm mais bien de choses softs) n’ont rien d’extraordinaire tant qu’ils sont vécu avec envie et non de force. Mais il faut croire que notre histoire et éducation rends tout celà impossible. Du coups maintenant je vie comme tout le monde et «baise à la papa»… Mas quel ennuie !

    De toute manière tout ce qui est étrangé fait peur à l’être humain.

    J'aime

  4. Salut Adeline…. On se connaissait sous mon pseudo « le matou libertin »… Je me demandais ce que tu étais devenue… et je suis heureux de te retrouver… Pour publier ton histoire, il y a deux maisons d’éditions qui pourraient être intéressées (car cela entre dans le genre de leurs publications… Il y a ELIRYA ou TABOU dont tu trouvera les adresses sur le Net. Bonnne chance !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s