Premier jour à Paris

Jeudi quand j’arrive à Paris, j’ai d’abord un choc concernant la température. Brrrr, qu’il fait froid à Paris. En trois mois, je me suis vite habituée aux températures caniculaires du Cap d’Agde cet été, et je ne sais plus à quoi ressemble le froid. Pourtant je devrais être habituée après avoir passé plus de quarante ans en Suisse. En arrivant je me réjouis déjà pour dimanche prochain, quand je retournerai au chaud, mais il faut que je me ressaisisse, car c’est pour la bonne cause que je suis à Paris.

En partant du Cap d’Agde ce matin, il faisait plus chaud, et même mes seins n’ont pas eu froid comme tu peux le voir sur les photos qui suivent 😉

Je m’installe à l’hôtel dans le quartier de Pigalle, puis je vais manger une salade dans un bistrot du quartier. Après le repas, Vincent et moi sommes d’accord de faire un petit tour dans un des saunas glauques du quartier, le Star City. A l’entrée, nous croisons un jeune couple qui exprime sa déception car il n’y a que des hommes à l’intérieur. Tant mieux pour moi, car j’adore ça. Je ne recherche rien d’autre. Il y a pleins de jeunes mecs très motivés et quand je me rends au hammam, toute nue, ils me suivent. Et en voyant que je suis là pour me faire baiser, c’est vite partie en gangbang. Debout, je suce Vincent pendant que je me fais baiser à la chaîne par plusieurs mecs. J’adore, mais il fait vite trop chaud et trop humide dans le hammam. Je décide donc d’emmener tous les hommes dans une des nombreuses chambres à l’étage. Le gangbang continue et je prends un énorme pied. Je ne vois absolument rien dans le noir, penchée sur les queues qui me coupe la vue pendant que je me fais baiser.

Tout à coup un malaise s’installe. Depuis une dizaine de minutes, un des hommes ne laisse jamais la place aux autres. Je ne remarque pas car il sort de ma chatte, fais semblant de partir et reviens, comme s’il avait laissé la place à un autre. Vincent essaie de lui faire comprendre de faire tourner, mais il ne lâche pas, ne veut pas comprendre. Ce n’est pas le but d’un gangbang, et comme on n’aime pas les mauvais joueurs, nous décidons de quitter ce sauna pour aller s’amuser ailleurs. Les autres mecs sont furieux contre le vilain canard, qui leur a gâché leur fin d’après-midi.

La prochaine étape est une boutique de sextoys, avec au premier étage un cinéma sexe. C’est petit et glauque, mais j’aime cette ambiance spéciale du quartier de Pigalle. La plupart des boutiques sont devenus vieillottes avec les années. Dans cette salle sombre, Vincent s’assied sur un des fauteuils et je me penche sur lui pour le sucer. Je monte ma robe sous laquelle je ne porte rien et j’offre mes fesses à la vue des quelques hommes présents dans la salle. Un d’eux s’approche, un grand black. Je me tourne pour le sucer. Il bande vite, et je lui mets une des capotes que j’ai prise avec moi. Souvent les hommes, dans ces endroits, ne s’attendent tellement pas à avoir une occasion de baiser qu’ils n’ont pas forcément de capotes avec eux. Je me promène donc toujours avec quelques capotes avec moi. Quand je me retourne pour continuer de sucer Vincent, j’offre mes fesses au grand black qui ne se gêne pas pour me baiser la chatte puis le cul avec des coups forts et profonds, comme j’adore. Après lui, un jeune homme s’occupe de la même façon de moi, pendant que les autres hommes préfèrent regarder en se branlant. Puis c’est le tour de Vincent de me baiser debout, devant les hommes excités mais qui préfèrent rester à l’écart. C’est un moment très sexe et très excitant.

Une fois que Vincent a jouit en moi, nous quittons l’endroit pour nous rendre dans une boutique de dessous sexys car j’ai envie de m’acheter quelque chose pour le tournage de demain. Je trouve un magnifique porte-jaretelles ainsi que des bas dans un style vintage. Je les adore.

Il est venu ensuite le temps de visiter Paris en mode « touristes ». Nous faisons un tour depuis Pigalle en direction du Louvre, du jardin des Tuileries et des Champs-Élysées. Ma chatte dégouline du sperme de Vincent et coule sur mes jambes pendant toute la balade.

En principe, je ne voulais pas trop manger aujourd’hui pour ne pas me sentir ballonnée pour le tournage de vendredi, mais je suis à Paris, et ça serait punissable de ne pas profiter des bistrots parisiens, et je craque pour des moules. Vincent se moque de moi en me demandant si je n’ai pas assez de moules dans le sud ? Bon, quand on en a envie, on en a envie. Non ? Pour ceux qui ont l’esprit tordu, je parle des moules qui viennent de la mer, pas les autres 😉

En rentrant à l’hôtel en fin de soirée, je ne peux pas m’empêcher de faire quelques photos en plein air avec le Sacré-Coeur en arrière-plan.

À ce moment-là, je ne sais pas encore que je ne fermerai pas les yeux de la nuit par nervosité pour le tournage du lendemain.

3 réflexions au sujet de « Premier jour à Paris »

  1. Que dire..ben rien..toujours insasiable..jaaaaamais fatiguée apparement..mdr..
    Bref..l’Adeline dans touuute sa splendeur..
    Un truc me tracasse quand.meme..comment.les.mecs qui viennent dans ces endroits là n’ont jamais de preservatifs..putinnn..mais c’est pas vrai ça..heureusement que toi..tu prevois tout..
    Gode the bless🤣..
    Regis..le globe cooker..en live in japan..

    J'aime

  2. Cc ma Belle 😍 Et bien ! Qu’elle première journée ! 👍 Et quel appétit ! ( et je ne parle pas que des moules) 😃 Et merci pour ces magnifiques photos 👍 Mais attention à ne pas reprendre froid !!!
    10 000 et un kiss et très bon week-end 💋😘💋😘

    J'aime

  3. mieux vaut toujours avoir des capotes sur soi, au cas où!
    Dommage pour le premier gang-bang au sauna à cause d’une seule personne irrespectueuse!
    Mais une belle première journée quand même!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s