Tournages et soirée PLS à Paris

Je trouve enfin un peu de temps pour vous raconter mon séjour parisien.

J’arrive mercredi midi en TGV à Paris. Le trajet est direct et rapide entre Agde et la Capitale. Comme c’est le seul jour où je n’ai pas de rendez-vous, je me promène tout l’après-midi en mode touriste dans la ville. Je fais tout à pied et je remarque en début de soirée que mes pieds et mes jambes ont beaucoup marché. Mon compteur de pas indique 21’000 pas. Je termine ma journée dans un chouette restaurant et laisse finalement tomber l’idée de me défouler encore dans un des saunas ou dans un cinéma sexe du quartier de Pigalle. Je suis pour une fois raisonnable car j’aurai déjà assez de sexe dans les prochains jours. Je crois d’ailleurs que c’est la toute première fois depuis des années que je viens à Paris sans mettre les pieds, respectivement mes fesses, dans un endroit coquin pendant un séjour parisien.

Petite anecdote. Dans le jardin des Tuileries, je me dirige urgemment avec une envie pressante en direction d’un bistrot pour aller aux toilettes, quand un homme s’approche de moi et me dit « Madame, Madame, c’est juste pour vous dire que vous avez une très jolie robe ». Je trouve ça un peu bizarre comme tentative de drague, vu que je porte des pantalons. Je reste polie, je souris, je dis merci, mais je ne freine pas mes pas car mon envie pressante perdure. C’est trop louche. Où a-t-il a vu une robe ? Ce n’est que 30 minutes plus tard qu’une pensée me traverse l’esprit: Et si jamais le mec m’avait dit « Madame, Madame, c’est juste pour vous dire que vous avez un très joli blog ».Cela aurait définitivement plus de sens. Oh mon dieu. S’il a vraiment dit « blog » et pas « robe », je me suis comportée d’une manière très hautaine et il m’a sûrement pris pour une fille qui se la pète. La honte. Je m’adresse donc à cet inconnu: Si mon intuition est correcte, je m’excuse ici officiellement et platement pour le malentendu et mon comportement horrible. Je suis quand même partiellement excusée car je devais vraiment aller aux toilettes 😉

Dans la nuit de mercredi à jeudi, je ne ferme quasiment pas l’œil tellement je suis nerveuse. Toute la nuit ainsi que la matinée je tourne en rond. Je n’ai aucune idée ce qui m’attend. Le seul indice que j’ai reçu, est que j’ai rendez-vous à 12 heures chez « Steffy » pour le maquillage. Je plonge dans l’inconnu, équipée d’une valise remplie de différentes tenues. Certainement trop, mais je préfère ça pour pouvoir proposer plusieurs variantes. Première surprise: Steffy n’est pas une fille comme le nom pourrait le faire croire, mais un mec extrêmement sympa et attentionné qui me maquille et me coiffe dans son appartement. C’est une transformation incroyable. J’ai même de la peine à me reconnaitre dans le miroir.

Mat, qui m’a invité pour le tournage, arrive un peu plus tard en compagnie d’un ami, son coach sportif. Ils vont manger avec Vincent pendant que je suis encore « en préparation ». Une fois prête, nous nous rendons tous dans un appartement loué pour le tournage. Je fais connaissance de la deuxième actrice de l’après-midi, Anna Spencer, une très jeune fille sympathique, ainsi que du producteur et acteur, un russe qui parle heureusement également allemand. Celui-ci constate en contrôlant mes tests de dépistage qu’il manque la dernière page que j’ai laissé à l’hôtel. Comme je n’en ai pas eu besoin lors des tournages pour Jacquie et Michel, je l’ai laissé de côté également. Il m’explique que pour les tournages internationaux, les règles sont plus strictes. Vincent retourne donc à l’hôtel pour aller chercher cette fameuse page. Le pauvre, car c’est l’enfer avec les bouchons parisiens.

En attendant je peux déjà faire ma scène en solo. J’apprends seulement sur place de quoi il s’agit. Je dois faire semblant pendant 20 minutes de faire une webcam devant un ordinateur portable posé sur le lit, et tout ça en allemand. Ce sont les 20 minutes les plus longues de ma vie. Je n’ai jamais fait de webcam, je n’ai pas l’habitude de faire des shows, et tenir un monologue en parlant cul en allemand est compliqué pour moi. Dans ma langue maternelle, il me manque le vocabulaire coquin, étant donné que je ne baise qu’en français depuis 22 ans. C’est l’improvisation totale et je ne sais pas si le producteur russe pourra utiliser les images 😉 J’ai fait de mon mieux, et au moins mon look était trop classe. Merci encore Steffy.

Vincent arrive avec le test complet et nous pouvons commencer les prochaines scènes. Une comédie avec la jeune fille, une scène lesbienne ainsi qu’un trio avec la fille et le russe.

C’est très long avec des temps d’attentes interminables. Il faut jouer toutes les scènes plusieurs fois. La comédie dans la rue prend énormément de temps afin de satisfaire le producteur russe, et avant chaque scène filmée il faut également prendre des photos posées. Comme j’ai rendez-vous ce soir avec mon ami et Maître Patrick Le Sage, nous n’avons pas le temps de faire la dernière scène où je suis seule avec l’acteur russe. Je dois préciser que j’avais rendez-vous avec PLS avant de m’engager pour le tournage. Il est donc important pour moi de m’y rendre. C’est à ce moment que je propose de ne pas me rendre à Lille, afin de continuer la scène vendredi matin.

Je pars presque en courant du lieu de tournage pour arriver avec une heure de retard chez Maître PLS. Heureusement il me pardonne. Un peu essoufflée, toujours speed, je me change, et c’est seulement quand le Maître me met le bandeau sur les yeux que j’arrive à me détendre un peu. Cela fait du bien de me retrouver dans le noir, de me sentir guidée par le Maître, avec une musique d’ambiance sombre qui envahie la cave et me fait frissonner. Je lâche prise, j’oublie tout, je me laisse aller. Le Maître reste soft avec moi, car je lui ai demandé de ne pas avoir de marques à cause de la suite des tournages. Il m’offre juste du plaisir et des frissons. C’est exactement ce dont j’ai besoin. Á un moment donné, il me laisse prendre place à quatre pattes sur une sorte de banquette, en m’annonçant que j’aurai droit de servir de vide-couilles. C’est génial. L’après-midi était long, mais plutôt sage au niveau du cul.

J’accueille donc avec grand plaisir les invités du Maître, six hommes superbes, endurants, virils, bon baiseurs et super joueurs. J’encaisse des doubles classiques, des doubles anales, des positions insolites, de belles et grandes queues à tour de rôle, des gorges profondes, ainsi qu’une bonne douche de sperme à la fin. J’adore. Mon seul regret de la soirée est que j’étais obligée d’interdire les fessées et les gifles, vu que je dois me présenter le lendemain matin sans la moindre marque sur ma peau. Merci aux participants, vous étiez vraiment à la hauteur, et vivement une prochaine fois sans contraintes.

Je me couche à deux heures du matin complètement crevée, mais l’adrénaline ne me laisse toujours pas dormir. Quand le réveil sonne à 6 heures, j’ai à nouveau peu dormi et j’ai mal partout. Cela ne m’empêche pas d’être en pleine forme mentalement, et même que je connais maintenant l’équipe et le déroulement des scènes, je reste nerveuse.

Maquillage à 8 heures, cette fois-ci sur place, ensuite tournage et prise de photos de la comédie et de la scène de baise. J’adore découvrir le déroulement d’un tournage professionnel. C’est marrant de jouer un peu la comédie, même si je ne sais pas si je suis douée pour ça, et de tourner la scène de baise même si c’est très posé et moins fou que mes rencontres libertines. C’est surtout le temps d’attente entre deux prises, les répétitions et les installations qui sont très longs. Je n’ai pas l’habitude de ça et Vincent doit faire preuve de beaucoup de patience. Nous finissons la comédie, les photos et la scène pour le client/producteur/acteur russe seulement vers midi.

Après un repas avec Mat et Steffy, nous nous rendons dans un autre appartement loué pour la suite de la journée. Vu que je suis à disposition toute la journée, Mat a prévu d’autres scènes pour moi. Avec un jeune acteur très sympa et très beau, nous tournons d’abord un peu de comédie, puis des interviews, des photos et deux scènes de cul. Le sexe est plutôt classique, vaginal, anal, pipes, éjaculations sur la langue, mais je prends vraiment mon pied. Contrairement à hier et ce matin, il n’y a pas de coupures pendant la baise, juste de courts changements de positions mais sans grandes interruptions. J’adore. Le jeune acteur me fait jouir et mouiller pour de vrai. Je prends mon pied.

Remarquable est que j’ai pour chaque scène un autre maquillage et une autre coiffure. Aujourd’hui, je suis trois fois une toute autre personne. Le changement est impressionnant.

Dans l’après-midi il y a moins de temps mort. L’équipe est très soudée et complice, et tout est plus fluide et moins compliqué que le matin. Malgré ça, nous finissons la seconde scène seulement vers 21 heures. Je suis trop fatiguée pour une dernière et troisième scène mais je promets à Mat de revenir pour d’autres projets. C’est certain. Même si je n’ai pas l’habitude du déroulement plutôt lent, c’est une très belle expérience que j’ai envie de refaire. Merci à toute l’équipe, merci Mat de m’avoir fait confiance, merci à Steffy de m’avoir transformée d’une manière incroyable. Tu es un magicien.

Après cette longue journée je me fais encore plaisir dans la brasserie « Wepler », place Clichy. Depuis deux jours, je n’ai quasiment rien mangé, par nervosité et précaution pour les jeux anaux. Je pourrais manger un bœuf entier, et c’est donc soupe gratinée, tartare de bœuf et un bubble waffle en rentrant. Miam.

Samedi je me réveille reposée. J’ai dormi de 23h à 10h30 non stop. Il faut croire que j’en avais besoin. Après une matinée tranquille et un petit déjeuner sur la terrasse d’un bistrot parisien, je me rends en début d’après-midi à la radio libertine LSF Radio pour un après-midi de libre antenne. Le couple qui produit la radio, Elisa et Jimmy, est extrêmement sympa. L’émission est rigolote, fantastique. Cela me fait du bien de raconter pour la première fois publiquement ce qu’il m’est arrivée en 2014, mon parcours et mes sacrifices pour revenir sur internet. Après les confessions, c’est la grande rigolade, des plaisanteries, un quiz strip et un show sexy en direct. Vincent me dit en rigolant après l’émission que j’étais vraiment nulle pendant le quiz. Je sais. Mais j’ai beaucoup de peine avec les questions concernant la culture française et surtout parfois je ne comprends même pas les mots ou les questions. C’est comme au scrabble. Impossible pour moi de le jouer en français, mon vocabulaire est trop restreint. Ma langue maternelle est et reste l’allemand. L’important est que je me suis trop bien marrée cet après-midi. Merci à Elisa et Jimmy pour l’invitation, vous êtes des amours.

En rentrant je mange en vitesse une pizza dans un bistrot près de l’hôtel car je dois encore faire ma valise et tout préparer pour partir dimanche matin en direction de Prague. Mon réveil sonnera à 4 heures dimanche matin.

12 réflexions au sujet de « Tournages et soirée PLS à Paris »

  1. Sublime reportage..un vrai marathon..
    As tu pensais a ta chatte..noooon..pas celle que tu crois..hi hi.seule..au cap?la pauuuuuvre…et mon amie et moi avons vu la video sur lsf..un fou riiiire..mais t inquiete..la mienne est aussi zurichoise mais parle..5 langues!!!et n a pas tout compris aussi les questions..donc..
    Regis et andrea..by NZ..au Fjord..

    J'aime

  2. Quelle weekend de dingue Adeline
    Ont s’ennuie pas avec Toi . Merci énormément pour ce partage
    Longue vie à blog qui nous ébloui. De lire de tes merveilleuses et existantes aventures.

    Tait vue samedi sur libre antenne de lsf radio était devant mon ordi
    Adeline inscription sur cam4 . Pour bientôt va craquer
    Jimmy et elisa ton fait un recape sur la cam . Adeline voilà un nouveau défi 💋💋💋💋

    Suis au paradis sur ton blog

    @galopin2012

    J'aime

  3. comme à chaque fois un sublime texte et des photos tres sexy. C est pourtant parfois « hard » mais jamais vulgaire ou de mauvais gout . Un style vraiment a part mais oh combien dévastateur. BRAVO

    J'aime

  4. Tient tient..le canapé blanc sur le tournage a Prague me dit quelque choooose..j’ai reconnuuuu..ouiiiii..nananèèèreee…mais chuuuut..
    The globe cooker..

    J'aime

  5. Ping : Adeline Lafouine en tournages - Paris & Prague - 10/2019 - Behind-The-Scenes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s