Histoires de rencontres sans paillettes

Vendredi matin je me réveille tôt le matin, car j’ai un rendez-vous coquin à midi. Le temps de prendre ma douche, douche anale incluse, de laver et sécher mes cheveux, de raser mes jambes (je dois me raser car je ne supporte pas l’épilation, j’en fait des boutons horribles), me maquiller, choisir une tenue. Et badoum, à la minute où je suis prête de la tête aux pieds, Vincent me dit qu’il n’y aura pas de rendez-vous à midi.

Au moins je serai prête et belle pour aller visiter Paris. En même temps, le fait de ne pas avoir de rendez-vous à l’hôtel m’arrange presque, car c’est toujours délicat de recevoir dans un hôtel. En tout cas pour moi et Vincent, car nous aimons la discrétion et passer inaperçu. Ce n’est pas évident d’aller chercher un homme à l’entrée, directement devant la réception qui est toujours occupée, sans éveiller les soupçons.

Ces derniers temps, nous trouvons rarement quelqu’un qui puisse recevoir chez lui ou qui organise le lieu pour la rencontre ou nous recevons des invitations trop loin du lieu, où nous nous trouvons. Aujourd’hui il est devenu presque normal que nous devions recevoir et c’est très (très, très) rare que quelqu’un pense à amener quelque chose, une bouteille pour l’apéro par exemple. Est-ce que ça ne se fait plus ? Est-ce que la politesse s’est perdue avec les années ? Peut-être que nous sommes devenus trop exigeants ? Est-ce que d’autres couples libertins connaissent le même problème ?

Je suis une princesse et je veux aussi des paillettes …

Maintenant que je suis à Paris je reçois des dizaines de demandes de rendez-vous par jour mais sans aucune poésie, sans aucun charme, juste le « tu es à Paris, je t’aime bien, tu aimes le sexe, tu peux recevoir, donc je veux coucher avec toi ». Il me semble qu’il y a quelques années, je recevais pas mal de propositions pour des lieux et/ou des scénarios originaux, par des hommes seuls ou – encore mieux – par des groupes d’amis. Je suis toujours preneuse pour vos idées, vos lieux, vos scénarios inédites. N’hésitez pas à m’écrire à contact@adelinelafouine.com. MAIS N’OUBLIEZ PAS QUE JE SUIS TOUJOURS ACCOMPAGNÉE PAR VINCENT (je ne fais JAMAIS de rencontres seule) ET QUE LA RENCONTRE EST TOUJOURS FILMÉE (sans le visage du mec ou de la fille).

C’est clair que je ne pourrai peut-être pas réaliser la rencontre dès demain, mais pourquoi pas après demain … En ce moment je suis dans une phase où je privilégie certains projets personnels qui me prennent beaucoup de temps et dont j’ai été privée pendant 5 ans, mais je retiens toujours une proposition intéressante, en oubliant vite les autres sans poésie.

Du coup après mon rendez-vous manqué, j’ai fait un programme de jour de pluie. L’exposition de Bansky et le film « Joker » au cinéma. Les deux sont fantastiques et impressionnants. Puisque j’aurai samedi une longue journée très coquine, j’avais plutôt envie de me faire plaisir culturellement au lieu de cul-turellement.

Voilà quelques photos prises ce matin, avant que je me rhabille pour aller à l’exposition de Bansky 😉

6 thoughts on “Histoires de rencontres sans paillettes

  1. Punaise..cela.me déprime effectivement le manque de respect envers un rdv..alors là..suis je trop romantique?ben oui..je le revendique!!!(et cela ne déplait pas à ma chère et tendre..loin de la..)quand je pense que je vous ai proposer de venir avec un Petrus..je rêve!!!🤣(le fameux Chateau St Georges)que je t’ai dit de regarder sur le net..bref..pauvre france..ahhhh la laa..tout se.perd..😐

  2. Bonjour, toujours un plaisir de vous lire.
    C’est dommage ce post, car malgré le caractère très sexuel de vos rencontre, il est tellement agréable d’y aller progressivement, de découvrir, de charmer même si lors de la rencontre c’est très hard comme vous le souhaitez et l’aimer!
    Et que dire de la politesse… sans même parler de galanterie…
    Reflet de la societe actuelle… un reflet permis d’autres!

  3. Le savoir vivre (même dans la « coquinerie » s’est perdu depuis longtemps)… Où est L’époque où pour avoir les « faveurs » d’une femme, il fallait la courtiser un peu. Maintenant c’est « Tu me plais…on baise et on verra après »
    C’est bien dommage.
    Ceux qui te demandent un rendez-vous doivent savoir que tu t’y prépares avec sérieux car tu ne veux pas gâcher ton plaisir et celui de ton futur partenaire.
    C’est dommage que j’habite si loin, je t’aurais bien proposer un lieu de tournage… sans contrepartie!!!

  4. quelle magnifique série photo.
    Etonné de ce manque de savoir vivre, soit savoir recevoir, ou soit être invité mais sans arriver les mains vides me semblent la base!
    Et que dire des invitations en effet!
    J’espère un jour pouvoir vous rencontrer mais j’espère pas dans ces conditions!

Laisser un commentaire