Bukkake surprise

Ma dernière journée à Paris se déroule tranquillement. Il pleut plus ou moins toute la journée. Je consacre la matinée à une petite séance photo improvisée de type « glamour » dans la chambre d’hôtel ainsi que du temps pour mon blog. L’après-midi, afin de sortir quand même de la chambre malgré le temps pluvieux, je vais au cinéma voir le film « Les misérables ». C’est une histoire de banlieue extrêmement touchante, voir choquante, en pensant que l’histoire reflète les problèmes existants de notre civilisation actuelle, alors qu’elle rappelle à tous points la version originale des Misérables de Victor Hugo, qui elle date du 19ème siècle. Comme quoi les problèmes existants au 19ème siècle sont à peu près les même qu’en 2020 …

Le soir, Vincent me propose d’aller manger au deuxième service dans un restaurant en dehors du centre de Paris. Pour s’y rendre, il faut prendre le métro. Je lui fais entièrement confiance, vu qu’il est très fort pour dénicher des bistrots insolites qui sont souvent de vrais coups de coeur. En sortant du métro, il pleut toujours des cordes et nous nous précipitons à l’abri devant un grand bâtiment, qui abrite une salle de concerts. Tout à coup, j’aperçois derrière l’épaule de Vincent, Z. l’organisateur de rencontres sur mesures qui s’approche de nous avec un grand sourire. Je suis étonnée mais pas longtemps. Je réfléchis et me souviens que Vincent m’avait dit que Z. souhaiterait une fois dîner en notre compagnie. Mais pourquoi Vincent ne m’a pas dit qu’il nous rejoindra ce soir ? Je suis étonnée mais je suis les deux hommes en direction d’un ascenseur. Je demande à Z. s’il vient manger avec nous? « Ne t’inquiètes pas, tu auras à manger, tu vas manger beaucoup », me répond-il. C’est à ce moment-là que je commence à douter sur le plan de ce soir. De quoi parle-t-il ? L’ascenseur descend au niveau -6 du garage. Je suis de plus en plus sûre que les deux mecs ont mijoté quelque chose de douteux. Dans ma tête je commence à en vouloir à Vincent car je déteste ne pas savoir ce qui m’attend. Je veux toujours être au courant afin d’être prête mentalement et surtout préparée physiquement. Pourtant il le sait. Je n’ai pas le temps de réfléchir à ce sujet que Z. me guide au fond du parking public.

Devant une camionnette il y a un mec avec une caméra qui est en train de filmer. Je rigole intérieurement en comprenant qu’il s’agit vraiment d’un plan organisé en détails. Dans un coin du parking, je découvre deux voitures remplies d’hommes. Z. me dirige vers un matelas en cuir sur le sol, un peu caché derrière une poutre. « Voilà, mets-toi à genoux et installe-toi pour ce bukkake surprise », il dévoile le plan surprise. Environ une dizaine d’hommes sortent des voitures pour m’encercler. « Á la base je voulais aller manger, mais il semble que c’est vous mon apéro », je rigole. J’oublie vite ma perplexité et je me mets à l’aise. En ne sachant pas qu’une soirée coquine m’attendait, j’avais mis des pantalons. Je baisse mes habits comme je peux et je commence à sucer la première queue en masturbant les autres.

Tout le monde sort sa queue et se branle. Je suce une queue après l’autre et je branle également les queues à tour de rôle. Je regarde les hommes, on se sourit. Je suis très à l’aise. Un des mecs me demande si j’ai envie de son jus. Je réponds que oui. Quelle situation excitante ! En plus l’excitation est à son paroxysme car on se trouve dans un parking public et à tout moment quelqu’un pourrait nous surprendre. Ils sont complètement fou, Z. et ses invités. C’est mon premier bukkake pur, sans pénétrations. Je ne fais que sucer et branler. Les mecs jouissent l’un après l’autre dans ma bouche, sur mon visage, sur mes seins. En peu de temps, c’est fini. Les hommes disparaissent comme ils sont apparus, comme un ouragan pervers qui est passé dans ce coin sombre.

J’éclate de rire de cette situation insolite. On me donne une serviette et des lingettes, et à l’aide de gouttes pour les yeux je prends une douche improvisée. Je me relève, avant que Z. m’offre une coupe de champagne. Ça s’appelle un apéro vraiment insolite.

Encore une fois, je suis désolée de n’avoir pas pas pu dire au revoir à tout le monde, mais il parait que c’est mieux de se disperser rapidement afin de ne pas attirer l’attention dans ce lieu public. Merci à tous, merci à Z. et ses complices pour l’organisation.

Le parking

Toute chamboulée, je tiens à aller manger encore quelque chose de consistant 😉 De retour en centre ville, je me rends au bistrot culte « Le pied de cochon ». J’ai un peu honte de mon état. On vient quand même de m’asperger de sperme de la tête aux pieds, et je n’ai pas pris de vraie douche ensuite. Est-ce que ça se voit ou j’ai juste une tête de zombie ? En tout cas je suis très heureuse d’être ici, de me faire plaisir culinairement et de profiter de l’accueil chaleureux que me réserve un serveur que je connais depuis quelques années. Merci beaucoup, tu es vraiment un amour.

6 réflexions au sujet de « Bukkake surprise »

  1. Oh punaise…(de retour du Costa Rica depuis hier..tu sais pourquoi)bref..je viens de regarder ton post devant une giga belle pizza(maison)crême et saumon..j’ai pas pu l’avaler!!!!🤣🤣🤣…
    Mais c’estnpas possible serieux..quand est ce que tu vas rester zen..au moins..je sais pas.moi..2jours???mdr
    Regis and Andrea..in live by…Lausanne!!!!

    J'aime

  2. Coucou ma belle !!
    quel bonheur et plaisir de te voir dans mon resto et puis c’est la maison des cochons donc on es en plein dans le thème !!! Tu m’en a parler et j’attendais de voir les images de ce bukkake en parking! qu’ils en ont de la chance ! j’adorerais y être , c’est très excitant de le voir mais encore plus de le faire et de participer !!!. Je ne suis pas très bien équipé pour les penetrations mais ça c’est mon truc ! et on voit toujours ton sourire, ton envie de faire plaisir ton respect.Et avec ou sans sperme sur le visage tu es toujours aussi belle Tu es vraiment une fille formidable et unique au monde ! Merci encore de ce beaux moment au resto avec Vincent ! et j’attend de lire tes nouvelles aventures au Cap ! Je vous embrasse
    Thierry

    J'aime

  3. Comment j ai adorer
    Ça va plusieurs moi que je ne particaipait plus aux plaisirs de Z, (projet pro en cours )
    Et là me suis dit ; Adeline mon phantasme!!!
    Je n hésites même pas a venir arroser la miss
    Des plans comme ça je valide fort
    Bisous Adeline merci à toi et un grand merci à mon Z que j adooore, et a Vincent bien évidement
    À bientôt….!!!
    Manu un des protagonistes de la soirée Parking

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s