Tournage à Prague – jour 2, scène 3

Je me réveille complètement cassée des tournages de la veille et je sens sensiblement mon cul, qui me semble irrité à force d’avoir enchaîner les dilatations. Comment vais-je faire cet après-midi pour la troisième scène hard de suite ? Comme je n’ai rendez-vous qu’à 14 heures, j’ai le temps de reposer encore un peu mon corps. Je ne me fais donc pas trop de soucis et je compte profiter de ma matinée pour découvrir davantage Prague. Je me fais plaisir avec un tour en bateau nostalgique sur la Vltava. C’est fantastique. Les bateaux et les costumes du personnel sont reconstitués comme à la belle époque. On se croirait vraiment propulsé 100 ans en arrière.

Après cette belle découverte, je passe par hasard devant le musée des objets érotiques (oui, vraiment par hasard !). Comme j’ai encore une petite heure à perdre, je profite de l’occasion pour y faire un tour. C’est incroyable, car déjà dans le temps les gens étaient assez coquins et super inventifs pour toutes sortes de jouets sexuels. En principe, ce sont les mêmes objets que l’on trouve aujourd’hui mais dans des matières anciennes : bois, métal, tissu. Les objets actuels sont juste des copies de ce qui se fait depuis des dizaines d’années, mais avec les matières hygiéniques du 21ème siècle. Toutes les grandes marques actuelles n’ont rien inventées.

Oups, j’en ai presque oublié le temps. Finalement je dois me dépêcher pour rentrer à l’hôtel, prendre ma douche, me préparer et retourner dans le studio de Joaquim et sa bande.

Arrivée sur place, les mecs ont encore une scène à faire avant moi avec une autre fille, une scène de pissing. Je l’ai faite la dernière fois et j’étais impressionnée par la préparation et la quantité de l’eau qu’avalent les acteurs avant la scène. Cette fois-ci ce n’est pas mon tour à me faire asperger. Pendant qu’ils arrosent la fille, la maquilleuse ruse me transforme, me rend belle dans la chambre d’à côté. La transformation est à nouveau incroyable. J’ai toujours de la peine à me reconnaître après le relooking (maquillage et coiffure), qui dure toujours plus d’une heure.

Pendant que je pose pour les photos en solo, les mecs se rafraîchissent et se reposent. Nous discutons ensuite du déroulement de la scène. Joaquim me dit vouloir faire quelque chose de simple, vu que j’ai déjà pris cher la veille. « Je ne veux pas t’irriter le cul, par expérience c’est douloureux le lendemain ». C’est trop mignon et attentif de sa part. Mais j’ai quand même des idées. Je suis d’accord de commencer à chauffer les mecs à nouveau avec des godes, mais j’aimerais rajouter quelque chose d’original. Pourquoi pas une bouteille ? Joaquim me donne son feu vert, et je me lance dans une improvisation. Le premier gros gode donne raison à Joaquim, je suis irritée de la veille, mais avec beaucoup de gel ça passe, et après quelques coups ça va même de mieux en mieux. Je change de gode. J’en prends un plus grand, et finalement un plug XXL en forme de grenade. Ce jouet très explosif m’inspire à faire quelque chose que je n’ai encore jamais fait. Je me l’enfile et je le pousse avec mes muscles à nouveau en dehors du cul. C’est marrant à faire et excitant à voir.

Et si on prenait l’apéro maintenant ? Joaquim essaie de m’introduire une bouteille, mais elle bloque un peu à cause de son fond très droit. Pas de souci. Je sais comment faire. Ce n’est pas ma première bouteille dans le cul 😉 Je m’assieds donc dessus et dans cette position accroupie, je l’aspire carrément dans mon anus qui s’ouvre comme par magie. Le verre est agréablement frais, ça fait du bien. Quand je me tourne à quatre pattes sur le divan, la bouteille tient toute seule dans mon cul. Les mecs tiennent leur verre dessous, et avec un petit mouvement de rein, je verse à chacun un peu de grappa dans leur verre. Je n’ai malheureusement pas de photo prise à ce moment de cet apéro unique, ni du moment où les mecs posent les verres sur mon cul, qui maintient toujours la bouteille. Il faudra donc patienter et découvrir cela avec le film dès qu’il sortira.

Le spectacle a chauffé mes partenaires. Moi qui avait peur qu’ils seront fatigués de leur première scène de la journée, je remarque très vite que j’en aurai pour mon plaisir. Comment ils font ? Ce sont de vraies sexmachines.

Je les suce à tour de rôle, et ensuite c’est parti. Je me mets en Doggy sur le canapé et ils me baisent chacun le cul à tour de rôle. Ce n’est que le prélude pour enchainer ensuite les doubles, une fois en double classique, puis surtout des doubles anales, toujours avec une troisième queue dans la bouche. J’adore. Je quitte le sol, j’oublie où je me trouve, j’oublie le temps. Les mecs rigolent. À la base ils étaient partis pour une « petite » scène, mais le spectacle avec la bouteille a déclenché une vraie orgie de sexe. Pour le final de ce scénario inédit, ils jouissent chacun dans mon verre. Sur le sperme présent au fond du verre, ils me versent un peu de Grappa. Ce mélange sera mon apéro. Santé !

Cette troisième scène fut carrément le highlight des scènes vécues depuis 2 jours. Quelle ambiance. Les mecs me soulèvent même devant la caméra, et on part dans un fou rire. Franchement, c’est la folie. Ça fait longtemps que je ne me suis plus éclatée pareillement. MERCI Joaquim, merci les gars, vous étiez au top.

Je quitte le lieu du tournage crevée mais épanouie comme jamais, et là j’ai faim. Je me fais plaisir dans un bon resto. Apérol spritz, crevettes en entrée, pizza quatre fromages et comme dessert un fameux Trdelnik au marché de Noël. J’ai trop mangé. Après deux jours de jeûne ce n’était pas forcément la chose à faire. Je finis avec un immense mal au ventre qui m’empêche de dormir la moitié de la nuit. Pffff. No comment 😉

6 thoughts on “Tournage à Prague – jour 2, scène 3

  1. Sort de ce cooooorrpppssss….demon du sexe!!!!!sort de ce coooorrpppsss…aaaazrrggghhhhh….nonnnnn…quittez cette enveloppe,souillé..aaaarrgghhhh…
    Voila..j’ai tout dit..
    Regis..and A…décollage pour les Philipines..demain..à l’aube!!!

  2. Quelle santé!! Vous êtes juste incroyable!!
    J’adorerais voir
    De tels moments

    Y participer?
    Vivre ce type de vie…

    Continuer alors âme faire frissonner!!

  3. Bonjour Adeline, absolument magnifique avec ton maquillage «russe». Sublime ! Ce corset rouge te va à merveille. Vivement la bande annonce sur le site légal porno.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.