Brownsugar

J’ai enfin le temps de revoir un complice que j’apprécie particulièrement, Brownsugar, un super beau black trèèèès bien membré. Après un dimanche plutôt tranquille, je suis impatiente et très contente quand il arrive en fin d’après-midi chez moi. Dès qu’il se retrouve en face de moi avec son grand sourire, c’est comme si je l’avais vu la veille. On discute autour d’un verre, mais je n’ai pas envie d’attendre trop longtemps avant de m’approcher de lui.

Quand je l’embrasse et le touche, je sens immédiatement une érection sous son pantalon. Mmh, c’est très excitant, et encore plus de redécouvrir sa queue. Il est vraiment super bien membré, un fait que je me rappelle surtout quand je le suce et quand il me baise la bouche, en me forçant à des gorges profondes. Je bave. Je m’en étrangle presque, mais j’adore cette entrée en matière un peu sauvage. Je l’invite à me suivre à l’étage dans la chambre à coucher.

Dans la chambre à coucher, il continue à me faire gober sa grosse queue. J’ai vraiment de la peine et parfois l’impression qu’il me déboîte carrément la mâchoire avec son gros diamètre. C’est trop excitant, surtout quand il me demande de me coucher sur le dos pour me baiser la bouche pendant qu’il m’étrangle avec ses mains. J’ai l’impression d’être complètement à sa merci.

Il me demande de me mettre à quatre pattes. « Je crois qu’on laisse la chatte directement de côté », qu’il me propose. Je suis tout de suite d’accord, bien évidemment. La dernière fois il avait essayé de me baiser la chatte, mais c’était compliqué pour moi. Je préfère largement qu’il me baise le cul avec sa grosse queue.

Il y va. Sans pitié. Il me prend avec des coups forts et profonds. Je décolle immédiatement. Il me baise à quatre pattes que le cul, sur le côté, sur le dos. C’est trop bon de le sentir en moi.

Quand je m’apprête à le sucer encore, il me demande où se trouvent les toilettes. Les toilettes? Il doit faire pipi? Non, il a une autre idée dans la tête. Il me pousse dans les toilettes, d’abord sur le siège des toilettes, pour me baiser la bouche, et ensuite le cul, en pressant ma tête sur et dans la cuvette des toilettes. Oh là là, le coquin. Il s’est retenu de faire marcher la chasse d’eau, mais dans le feu de l’action je n’aurais rien eu contre.

La baise se poursuit sur le canapé. Il parait que la maison est vide, donc on s’en fout du bruit. Il me baise encore le cul, à quatre pattes, sur le dos. Je mouille, je suis complètement dilatée et humide par le cul. Il me doigte le cul et finit par me faire gicler par cette voie. Je squirte une grosse flaque sur le sol et le canapé. J’explose, je suis au plafond. Cela fait longtemps que l’on ne m’a plus fait ça. Je perds complètement mes moyens. Quand il finit par jouir dans ma bouche, je suis vidée, satisfaite, crevée et trop heureuse.

La soirée se termine autour d’un bon apéro au rhum, car mon invité est un amateur de rhum, et Vincent lui a promis une dégustation de ses rhums. Mais pas pour moi, car je préfère un bon verre de whisky.

Merci Brownsugar pour cette fin d’après-midi mémorable.

5 thoughts on “Brownsugar

  1. quelle sacrée partie de baise tu prend chère ma belle mais comme tu es belle quand tu prend ton pied je l’envie le coquin bisous ma belle partout la ou tu aime !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.