Le club L'Absolu à Mougins

Il y a dix ans, j’ai fait la connaissance de Gonzague et Carmen, qui produisent des reportages sur des soirées libertines, ainsi que des clubs libertins. Dans le passé, j’étais souvent volontaire devant la caméra de Gonzague, qui est toujours à la recherche de complices qui sont prêts à se faire filmer à visage découvert lors d’une soirée libertine. Ils m’ont proposé de les rejoindre à la soirée « Re-réveillon mixte » du club « L’Absolu » à Mougins. Comme je n’ai que des bons souvenirs des soirées en leur compagnie, j’étais de suite partante. Je réfléchis juste cinq minutes comment faire avaler la pilule à mon fils, qui est actuellement en vacances au Cap d’Agde, mais ma proposition de passer deux jours à Cannes l’enchante de suite. Je suis donc partie pour une virée familiale, combinée avec une sortie coquine.

Arrivée à Cannes, les jeunes profitent de leur soirée à leur manière – Mc Donalds et shopping – pendant que je me prépare pour sortir. Je décide de mettre ma nouvelle robe que j’ai reçu en cadeau d’un internaute, Cyrille. Je la trouve très classe et sexy à la fois. Je me dépêche car je suis impatiente, et j’arrive bien sûr trop tôt au club. Carmen et Gonzague sont déjà sur place. C’est l’occasion de discuter en attendant l’ouverture officielle, car nous ne nous sommes plus vu depuis des années, mais j’ai l’impression que cela date d’hier. Ils n’ont pas changé du tout.

Gonzague filme quelques images de mon entrée et me font visiter le club, me présentent l’équipe, et nous invitent avec Vincent à boire l’apéro avant que l’on passe à table, puisque nous sommes invités pour le repas avant la soirée. Bon, je laisse surtout manger les autres et je reste à l’eau, parce que j’ai envie de m’amuser à fond ce soir.

Le repas terminé, il est temps de passer sur la piste de danse. Le DJ a le feeling pour la bonne musique, et le patron lui-même se trouve dès début de la soirée derrière le micro pour ajouter encore de l’ambiance, qui devient de plus en plus chaude.

Il y a une sorte d’élection de Mister Absolu, que je loupe un peu pendant que je danse avec des filles, les unes plus belles que l’autre. Nous nous chauffons grave, on se frotte, se touche, on s’embrasse, je retire de plus en plus ma robe. À un moment donné, il y a un jeune homme torse nu au milieu de la piste de danse. Il doit s’agir du Mister Absolu de la soirée. Le DJ encourage les filles à s’en occuper. Il y a déjà une autre fille qui s’en est approché pour le caresser tout en lui ôtant son pantalon. Ma robe sur les hanches, je m’approche et je l’aide. Ensemble nous finissons par sucer le mec au milieu de la piste de danse. L’autre femme est une sacrée coquine, une belle blonde aux gros seins. J’adore sucer la belle queue du jeune homme avec elle. Un employé du club nous verse du champagne sur la bouche pendant qu’on le suce. Cela part en sacré délire. Mister Absolu apprécie sa fellation arrosée par deux bouches gourmandes.

Ce n’est que le début d’un grand moment de folies sur la piste de danse. Le spectacle a chauffé les autres mecs présents et je me retrouve entourée de pleins d’hommes. Je suce les queues à tour de rôle et bientôt je ne vois plus rien sauf des jambes et des queues. J’ai envie de plus et je demande des préservatifs. Il parait qu’ils se trouvent dans les coins câlins à l’étage. Et oui, normalement, c’est là-haut que l’on coquine. Vincent qui veille comme toujours discrètement sur moi, s’occupe d’aller en chercher et je me fais baiser pendant que je continue à sucer les queues. Oh là là, c’est trop chaud. Le mec avec la bouteille de champagne s’approche à nouveau et me verse encore du champagne dessus pendant que je suce. J’adore, c’est à la fois érotique et cochon. Le champagne coule partout. Je suis mouillée, le sol glisse, mais pas seulement du champagne, aussi du sperme qui vient de gicler en grande quantité. Et si on allait à l’étage pour continuer les jeux ?

Les coins câlins sont immenses et joliment aménagés. Je me décide pour un grand matelas, sur lequel je me retrouve vite entourée, avec encore plus de monde qu’en bas. C’est parti pour un superbe gangbang jusqu’à ce que Gonzague arrive avec sa caméra et sa lumière. Sur la piste de danse, il n’a pas loupé une miette du spectacle et cela ne dérangeait personne, mais dans les coins câlins, la caméra fait fuir la plupart des mecs, malgré le fait que tout le monde sauf moi sera bien évidemment flouté. Il y a quand même quatre courageux qui restent pour jouer le jeu. Ce n’est pas grave, car cela suffit pour que je prenne mon pied 😉

Gonzague décide de se retirer un peu. Hors caméra, une jeune fille me demande si je n’ai pas envie de m’amuser avec elle toute seule ? Elle était à ma table lors du dîner et elle est super sympathique et mignonne. Je trouve cette idée très bonne, ça me changera des queues. Nous nous faisons plaisir entre filles pendant que son copain essaie de retenir tous les hommes qui savourent le spectacle et qui auraient envie de nous rejoindre. Elle est un peu timide et ne veut d’abord que moi. Je l’embrasse, la caresse, la lèche et on finit par se lécher en 69. C’est à ce moment-là qu’un des spectateurs réussi à s’approcher et à me caresser les fesses. J’ai maintenant envie de me faire baiser et je lui fais remarquer en ouvrant mes cuisses et lui offrant mon cul. Le copain de la fille laisse finalement venir tous les mecs. Ma complice du moment et moi se retrouvons entourées de queues en érection. Je lui pose la question si ça ne la dérange pas ? Elle me sourit en disant que non. La coquine est tout à coup moins timide. Excitée à fond par la situation, elle se laisse aller et nous nous faisons baiser l’une à côté de l’autre. C’est une vraie petite orgie.

Je sens la fatigue. Après le gangbang sur la piste de danse, le premier sur le grand matelas et celui-ci avec l’autre fille, je remarque que j’ai pris cher presque non-stop pendant deux heures. Je la laisse continuer seule avec les mecs. Son copain vient me remercier. Il parait que j’ai décoincée la fille et que c’est sa première expérience de ce genre. Cela me fait plaisir si je peux aider une femme à trouver du courage pour se lancer 🙂

Il est trois heures du matin, le club commence à se vider peu à peu. Gonzague me demande encore un dernier interview sur mes impressions de la soirée. Celles-là sont super positives. J’ai découvert un club fantastique, magnifique, classe, avec une clientèle très joueuse. J’ai passé une soirée extraordinaire. Merci à Gonzague et Carmen pour l’invitation, merci au propriétaire du club et l’organisateur de la soirée pour l’accueil si chaleureux et généreux, et merci à toutes les femmes et tous les hommes présents ce soir pour m’avoir donné tant de plaisir.

Après quelques heures de sommeil je profite de la journée pour visiter Nice en famille. C’est un changement d’ambiance à 200%, mais une superbe journée superbe qui fait plaisir à junior et sa copine. Nous rentrons samedi matin au Cap d’Agde tous heureux et satisfaits, surtout moi avec mon jardin secret dans la tête et le ventre 😉

3 thoughts on “Le club L'Absolu à Mougins

  1. Et tu vas me dire que ton fils est au courant de rien…mais bien suuur…et la.marmotte plie l’aluminium sur le.chocolat..…non mais alloooo…bref..bon ben moi en solo je prépare ma valoche pour une consultation culinaire a Montréal..eeeet oui..(je vais me geler!!!)
    Aller miss Picard..bises
    Regis..globe cooker..en solo cette fois ci..

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.