Arrêt coquin sur une aire d'autoroute dans une boutique érotique

Après la belle soirée de la veille, je me mets en route direction Cologne. J’ai quelques centaines de kilomètres à faire, mais je sais déjà avant de quitter l’hôtel que je vais peut-être être tentée de m’arrêter dans un de ces endroits coquins qui se trouvent sur les aires d’autoroute en Allemagne. Une chaîne connue dans le sud de l’Allemagne et qui s’appelle « Erdbeermund ». Ce sont des shops érotiques sur les aires d’autoroute qui hébergent également un cinéma X à l’arrière de la boutique, destiné à des rencontres libertines. Il y a beaucoup de chauffeurs routiers qui y viennent pendant leur pause. J’y étais il y a de nombreuses années et j’en ai encore un très bon souvenir. Cette idée dans la tête, je mets dès le matin une robe sexy et des bas, sans slip. Si jamais je m’y arrête, ça sera plus pratique que des jeans …

Il faut dire que l’Allemagne est fantastique pour être en route. Des autoroutes gratuites, souvent vitesse illimitée et sur presque chaque aire d’autoroute un endroit de rencontres coquines. Est-ce que j’y déménage ? 😉

Après quelques heures en voiture, je m’arrête sur une aire près de Koblenz. Le « Erdbeermund » sur place est d’abord un superbe magasin érotique. Je craque et je m’achète une jolie tenue ainsi que deux plugs anals (ou anaux): Un XXXL, avec un diamètre encore plus large que mon gode XXXL. Cela sera mon nouveau défi des prochains jours. Le deuxième gode que je m’achète est un exemplaire avec une ouverture. Le même que celui amené par mon invité de la veille. Je le trouve très excitant, surtout que l’on peut aussi l’utiliser en mettant du champagne dans le cul, par exemple.

Je demande à la caissière de pouvoir laisser mes achats à la caisse le temps de faire un tour dans l’espace coquin. Elle est d’accord et surtout très discrète vis-à-vis de ma demande pas du tout discrète 😉

Dès l’entrée dans l’espace coquin, je remarque qu’il y a pas mal d’hommes présents. Il doit certainement s’agir de routiers. Je fais un petit tour. Dans le coin fumeur, un mec est entrain de regarder une vidéo et de se branler en même temps. Mmmh. Je lui demande s’il permet que je vienne vers lui, bonne éducation oblige 😉 Il le permet, ouf 😉 J’enlève ma robe et habillée juste de bas et chaussures, je remplace sa main par ma bouche pour le sucer. Il est tout excité et commence à m’encourager en allemand. Je crois que je ne vais jamais m’habituer à parler l’allemand pendant des coquineries. La situation excite également Vincent et il m’offre également sa queue à sucer, branler, avant qu’il ne me baise. Debout, je suce l’inconnu pendant que Vincent me baise bien fortement la chatte. Le bruit a attiré d’autres hommes. Je sens tout à coup d’autres mains qui essayent de toucher mes seins, ma chatte, mon cul, tout mon corps dénudé.

Comme la chambre est beaucoup trop petite pour accueillir plus de trois personnes, je propose à tout le monde de déménager. Les hommes me suivent dans une salle plus grandes, également équipée de banquettes à la bonne hauteur. Deux hommes veulent fermer la porte, mais j’insiste pour la laisser ouverte. J’ai envie d’un méga gangbang, et je l’aurai. Pendant que je suce une nouvelle queue d’un mec assis sur la banquette, je me fais baiser debout. Les mecs changent de place et à tour de rôle les huit mecs présents me baisent à tour de rôle la chatte et le cul, pendant que je suce toujours une queue devant moi. Il y en a qui jouissent dans ma bouche, d’autres dans leurs préservatifs. Pendant une bonne heure, je prends mon pied. Je me fais remplir la bouche et souiller comme une bonne chienne. J’adore cette situation.

Tout le monde profite et prend son pied. Quand je remarque qu’il n’y a pas de nouveaux mecs, je me lève, leur dis merci, je renfile ma robe avant de quitter les lieux, ni vue ni connue. Quand je vais chercher mes achats auprès de la caissière, j’ai toujours du sperme entre mes cuisses quand les mecs se sont lâchés sur le haut de mes cuisses et un peu de liquide séché sur le visage. Je reprends la route vers Cologne dans cet état et j’arrive ainsi à l’accueil de l’hôtel. Je crois que ça ne se voit pas trop, enfin, je l’espère 😉

Après un passage dans la salle de bains de ma chambre, je me réjouis d’aller visiter Cologne, une très belle ville que je découvre pour la première fois.

J’ai également profité pendant mon séjour de la superbe chambre d’hôtel pour faire des photos glamour, que vous ne tarderez pas à découvrir.

14 thoughts on “Arrêt coquin sur une aire d'autoroute dans une boutique érotique

  1. Plutot plaisant tes voyages Adeline moi aussi j’ai de tres bons souvenir en allemagne et en suisse quand j’etais en Alsace !!!!
    J’espere bientot decouvrir tes deux nouveaux joujoux en place dans ta petite rondelle dilatée.

  2. Ah non ! Adeline ! Reste au Cap ! Tu reviens en Allemagne quand tu veux ! Mais maintenant tu es du Sud !
    Qu’elle chienne tu ai quand même ! Mais j’adore !
    10 000 et 1 kiss

  3. Coucou Adeline !! c’est thierry ! tu es vraiment insatiable et incroyable ! Tu profites des bonnes choses de la vie à fond et c’est formidable ! incroyable ces arrêts sur aire d’autoroute je connaissais pas. Quelle chance les mecs ont eu lors de ton passage ! la chance de leur vie de te voir et de pouvoir se faire sucer et jouir dans ta bouche ! quel bonheur , les veinards !! profites profites . Gros bisous très cochon !! Thierry

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.