Spectacle transformisme, sortie en bateau & Pariiiiis

Mon week-end était un drôle de mélange entre apéro, sortie et « phases productives ». J’appelle mes activités actuelles ainsi, puisque j’ai un rythme de vie complètement différent de celui de mon ancien engagement comme assistante de direction en Suisse, avec ses horaires quotidiens fixes de 7 à 18 heures.

Dans ma vie actuelle je me lève en général vers 8 heures. Après une bonne douche pour me réveiller et un grand café au lait, je fais des petits clips ou des photos selfies que je publie en version courte sur Twitter, en version ultra soft sur Instagram et en version longue ultra hot sur mon compte Onlyfans.

Quand j’ai fait le tour des médias sociaux, je réponds aux mails, je m’occupe du visuel de mon site, je prépare des images et j’écris: Soit un blog, soit la traduction de mon livre, ou parfois encore je réponds à des demandes d’interview, ce qui prend beaucoup de temps.

Quand j’ai besoin d’une pause, souvent en début d’après-midi, je fais autre chose. Le ménage, les commissions, une rencontre coquine, des questions-réponses filmées pour mon site, je fais à manger ou je vais marcher avant que je reprenne en fin d’après-midi mon travail sur l’ordinateur. J’écris non seulement le soir, mais aussi le week-end.

Quelque chose que je néglige clairement en ce moment, ce sont les tatouages. Mais je tiens à les reprendre absolument dès que mes livres en français et en allemand sont sorties. Jusqu’à ce moment-là, l’écriture passe avant tout, mais dès que possible je me replongerai à nouveau dans les tataouages car c’est vraiment ma passion, créer, dessiner et tatouer. Je vous tiendrai au courant, surtout qu’il me faudra des courageux modèles pour reprendre la main.

Samedi matin, je me suis réveillée comme d’habitude avant de passer la matinée derrière mon ordinateur. À 12 heures j’en avais marre. Je me suis donc rendue au bistrot en bas de chez moi pour prendre l’apéro. Cela faisait looooongtemps que je ne m’y étais plus rendue un samedi. Avec le beau temps de retour, j’avais l’impression que tout le monde sortait de son hibernation. Cela faisait plaisir de revoir tous les copains, mais quel piège. En y allant juste pour un ou deux verres, c’est un piège qui s’est refermé sur moi, ainsi que ma volonté de dire non 😉 Après un bel apéro, j’ai encore fini sur ma terrasse avec un whisky et un cigare. Quel samedi midi !

Le soir, un couple d’amis m’a demandé de les accompagner à un spectacle transformisme, le « Rivera-show » à Villetelle. Quelle magnifique découverte. C’était vraiment impressionnant et surtout également très marrant. Nous avons bien mangé et passé une belle soirée. La fin du spectacle était très touchante, quand on assiste à la « re-transformation » des artistes en hommes. Ils se mettent à nu, sans leur maquillage, et cela m’a carrément donné la chair de poule.

Dimanche, après une matinée à nouveau productive sur l’ordinateur, j’ai été manger sur une terrasse d’un restaurant qui rouvrait après sa pause hivernale. On sent vraiment le début du printemps.

C’est un week-end, où j’ai donc trop mangé et trop bu, mais parfois ça fait du bien. Je suis épicurienne dans l’âme et je le serai toujours. Aujourd’hui c’est reparti avec mon train-train quotidien. J’ai quand même pu profiter du bon temps et faire une petite sortie en bateau dans l’après-midi. C’est dingue le temps qu’il fait pour un début de mois de février.

Ce soir, je suis entrain de préparer ma valise pour mon aller-retour à Paris. Mon train part demain matin à 5h50 d’Agde. Quelle horreur. En arrivant à Paris dans la matinée, j’aurai ensuite la journée de libre pour me promener dans les rues parisiennes et également profiter de la chambre d’hôtel pour faire des photos et sûrement un clip hot.

Mercredi midi, Z. m’organise un gang-bang à la Factory. Je me réjouis trop. C’est une idée qui m’est venue aujourd’hui en fin de matinée. J’ai donc pris contact avec Z., qui a relvé le défi d’organiser un gangbang en 48 heures. Peut-être que je verrai quelques-uns d’entre vous ? Après le gang-bang, j’ai rendez-vous à la cave de Maître Patrick Le Sage, mais pas pour une soirée de domination. L’éditeur de mon livre me rejoint là-bas pour discuter du marketing de mon livre. Je suis impatiente et curieuse. Cela prend de plus en plus forme, et la sortie arrive à grands pas. Puis dans la soirée on ira tous manger ensemble (l’éditeur, Patrick Le Sage, Vincent et moi) dans un petit bistrot du 12ème arrondissement que j’adore. Mon retour au Cap est programmé pour jeudi matin de bonne heure.

Je ne serai au Cap que quelques heures car je pars ensuite à … Prague, mais juste pour du tourisme, mais ça c’est une autre histoire … À suivre.

8 thoughts on “Spectacle transformisme, sortie en bateau & Pariiiiis

  1. Je suis heureux que tu ai profité à fond d’un super week-end . Ton charme et ton sens naturel des relations humaines enchantent tout le monde. La semaine dernière , tu nous a parlé du RDV à Paris avec ton éditeur. J’ai aussitôt pensé que Z allait profiter de l’occasion. J’ai même posté un commentaire sur le sujet. Tes Gangbangs sont toujours réussit. J’espère que tu te feras plaisir. La sortie de ton livre qui approche, cela doit être très excitant. Je ne connais rien dans ce domaine mais j’espère que nous pourrons tous te soutenir dans ta route vers le succès littéraire. Tes photos glamour sont superbe (avec le magazine) . Mes pensées t’accompagne. Mille merci. Kisses.

    • Merci Philippe! Tu me connais bien que tu as deviné le gang-bang ;-)) Oui la sortie du livre prend forme… je suis surtout curieuse, comment ça passera… si quelqu’un voudrait le lire… etc. etc… c’est une sacrée aventure!

  2. Ah là là, oh que oui, vivement mercredi pour quelques réjouissances sympathiques… Perso l’impatience est à son comble ^^ Je t’avais euh… « croisée » au Tantra l’été passé sans savoir qui tu étais, ravi de voir que tu n’as pas froid aux yeux… ou ailleurs ^^

  3. C’était trop bien (la reprise du boulot pour nous après une telle pause est bien hard aussi XD ) et franchement t’es super cool. Merci encore 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.