Gangbang parisien

Mardi je dois me lever à 5 heures du matin pour ne pas louper mon train pour Paris. 5 heures du matin, c’est bien trop tôt pour moi. Je finis quand même dans le train de 5h50 à Agde. J’arrive dans la matinée à Paris après 3h40 de trajet. Après avoir déposé mes bagages à l’hôtel, je me balade dans Paris, puis petit restaurant sympa au milieu de l’après-midi et soirée télé tranquille dans la chambre d’hôtel, car mercredi s’annonce comme une journée bien remplie.

Mercredi je me lève de bonne heure afin de me préparer car à 12h30 j’ai rendez-vous à la Factory pour une pluralité masculine que Z. m’a concocté à la dernière minute. Ce n’est que lundi midi que j’ai eu l’idée d’agrémenter mon court séjour parisien d’un gangbang. En 48 heures, Z. a réussi à rassembler une trentaine de mecs.

Je tiens à préciser, vu que la question m’a été posé, que ces gangbangs ne sont pas un engagement mais uniquement pour mon plaisir et purement libertin. Le concept de Z. est d’organiser des soirées ou des rencontres libertines sur mesure pour des femmes ou des couples consentants. Comme je ne pourrais jamais organiser toute seule un gangbang de ce format, je profite de son savoir-faire ainsi que de son énorme carnet d’adresse pour vivre un moment fort dans un cadre sécurisé et de rencontrer des fans et des libertins qui partagent mes délires et leur permettre de réaliser leur fantasme de me rencontrer.

J’arrive nerveuse comme toujours. Je ne vais jamais m’habituer et déstresser avant une rencontre. Z m’offre une coupe de champagne que je n’ai pas le temps de boire entièrement, car Z me prend par les cheveux pour m’entraîner dans les escaliers afin de descendre au sous-sol. Oh là là, c’est une entrée en matière qui me met immédiatement dans l’ambiance. En bas, il me traîne sur les genoux devant les participants. Je ne sais jamais par avance le nombre de mecs présents, et comme à chaque fois, je suis d’abord un peu surprise et anxieuse en découvrant le nombre de personnes. C’est tellement impressionnant de se faire entourer par autant d’hommes, de ne voir que des jambes et bientôt que des queues. Je suis à genoux et commence à sucer les premières queues. Ils sont tellement nombreux. Est-ce que je vais pouvoir gérer et satisfaire tout ce monde ?

Mais comme à chaque fois, après quelques instants j’oublie tout et je ne me pose plus cette question. Ça commence très fort. Je suce une queue après l’autre. Je me fais cracher dessus et traiter de chienne, et déjà quelqu’un me doigte la chatte et le cul. Avec autant de mecs qui souhaitent profiter de moi, on me tire rapidement sur le lit.

Avec plaisir, car je préfère sentir une belle queue à la place des doigts. Á quatre pattes, je continue de sucer les queues, pendant que les premiers mecs me pénètrent, directement dans le cul. Ah, j’adore. Les coups sont directs, forts, décidés. Devant moi, j’ai de la peine à voir mes partenaires. J’ai toujours mes cheveux dans le visage et la tête penchée sur une queue. De temps en temps j’essaie de lever un peu les yeux pour voir qui je suce. Ils sont tous super sympas et ils sont tous dans le jeu. Il y en a qui me claquent bien fort les fesses, qui me biflent et giflent, qui me tirent les cheveux, me traitent de salope. Oui, j’aime ça, j’ai envie d’être votre salope aujourd’hui !

L’assistant de Z intervient pour me déplacer. Si on m’installait un peu ailleurs dans la pièce ? Je me retrouve sur une sorte de banquette, couchée sur le dos, les jambes et poignets attachées et écartées. Les mecs suivent. Je me fais baiser à tour de rôle pendant que mes mains attachées branlent chacune une queue pendant que ma bouche se fait baiser par une autre queue. Un des mecs intervient très dominant, en m’étranglant et en me giflant fortement. Il me torture les seins. Cela me fait grimper carrément au plafond. C’est super excitant. Il me provoque des frissons dans tout mon corps.

Allez, il est temps d’essayer un autre meuble. Installée sur une banquette, tournée sur le ventre, mon cul ouvert est offert à la bonne hauteur pour les mecs et la baise à la chaîne continue. Je me fais enculer encore et encore, pendant que les mecs devant moi se font sucer, me forcent à des gorges profondes, très profondes. Je bave, je coule, mes cheveux ne sont qu’un tas de n’importe quoi. J’adore les mots crus et les mecs directifs.

Je ne sais presque plus comment je me retrouve à nouveau sur le lit. C’est parti pour une bonne double. Mmmh, je sens mes deux trous bien remplis en même temps. On essaie aussi une double anal, mais c’est parfois compliqué à réaliser. Je me présente donc de nouveau à quatre pattes pour me faire prendre un par un, pendant que je suce. Les premiers mecs me jouissent dans la bouche. Je reçois plusieurs portions de sperme très généreuses sur la langue.

Peut-être que ça serait plus simple de me faire jouir dessus en étant sur le dos. Je me tourne pour me faire baiser dans cette position. C’est très excitant également, puisque je peux me faire prendre la chatte ou le cul pendant que je suce et que je branle les queues avec mes deux mains. C’est un peu le paradis des queues, il y en a partout. Et avec ce grand nombre de mecs, il y en a toujours un qui est prêt et en érection. Il n’y a absolument pas de pause. Je me fais prendre encore et encore. Je perds complètement la notion du temps et ne fais que profiter, jouir, me laisser aller. Je ne compte plus mes orgasmes.

Tout à coup les giclées de sperme se cumulent et les mecs se dispersent petit à petit. Je suis presque surprise. Vous avez tous fini ? J’ai encore une petite envie. Je demande à un bénévole pour me prêter sa main. J’ai de la chance, car le mec qui se prête au jeu, exécute un magnifique fist. Un doigt d’une autre main trouve en même temps le chemin sur mon clitoris, ce qui me fait exploser intensivement. Je me tourne sur le dos et je rigole. Quel final. Vous m’avez tué. C’est à ce moment-là que le tout dernier mec s’approche pour m’offrir la dernière dose de sperme sur ma langue. C’était un superbe timing, alors voilà vraiment la finale. Je suis couverte de sperme. J’ai mal un peu partout, mais je suis heureuse.

Après une rapide douche et quelques mots échangés au bar avec les derniers participants restants, j’ai juste le temps de retourner dans la chambre d’hôtel pour me changer avant de repartir et rejoindre mon éditeur chez Maître Patrick Le Sage. Nous discutons les derniers détails de la publication de mon livre, ainsi que du nouveau livre de Maître Patrick Le Sage. C’est très instructif et fructueux comme réunion. Je suis très heureuse que tout prend forme. Je vous en parlerai très prochainement. La soirée se termine autour d’un bon repas et d’un dernier verre à la cave de PLS.

12 thoughts on “Gangbang parisien

  1. Quel superbe après-midi ! Tu as dû te régaler ! Très contente de lire qu’ils t’ont comblée.

    Mais que vois-je ? Tu n’as pas mangé une salade ? Quel étonnement !

    Bisous à vous deux les amis.

    Lilli

  2. le prochain chez Z je vais essayé de venir j’ai trop envie de de découvrir et surtout j’aimerais discuté tatouage avec toi pour pouvoir peut être te servir de modèle ! En tous cas superbe récit bisous ma jolie pin’up !!!

  3. quel sacré gang-bang! Ca donne envie de m’y joindre une prochaine fois. De quoi compenser le départ matinal à la gare pour profiter de votre séjour parisien!

  4. Bonjour Adeline, tu t’es encore régalée de sensations et de sperme. Superbe GB. Est ce que cette partie a été filmée? Tu la publierai ici? Bisous. Bravo et merci.

      • J’attends avec impatience. Tu sais que je suis un de tes fans de la première heure et que j’adore tes vidéos. Merci a toi de nous régaler et de partager avec nous ces bons moments.

  5. C’était rock’n’roll ce gb, c’est clair, avec la très belle entrée en mode chienne tirée par les cheveux (avec les petits cris de douleur depuis l’escalier), et ton cul de malade ! Ravi d’avoir pu en profiter et de t’avoir giclé dans le gosier.
    « Je suis prête pour la double.
    – Ah ah, bah on s’en doute que t’es prête, ‘spèce de salope !! »
    Belle brochette de poètes XD

  6. Bonjour Adeline, Ce que j’adore c’est te voir avaler le sperme en te délectant. Et justement as-tu pensé à contacter German Goo Girls pour un casting voire un tournage. C’est le genre de production extrême qui peut te plaire et qui plaira à coup sûr à tes nombreux (de plus en plus nombreux) fans. https://www.germangoogirls.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.