A propos adelinelafouine

Libertine & Swiss & French Pornstar

Fist dans une baignoire

Comme je me rends en Suisse pour le week-end, je d√©cide de partir d√®s jeudi pour faire une halte en Ard√®che dans un h√ītel-boutique pr√®s de Barjac. C’est un mas magnifique au milieu des champs de lavandes et d’oliviers. Cela sera une excellente occasion pour f√™ter l’anniversaire de Vincent, m√™me avec un jour d’avance. Outre la b√Ętisse qui est extraordinaire, la chambre est √©galement superbe avec une baignoire qui tr√īne au milieu de la pi√®ce. Comme nous sommes arriv√©s au milieu de l’apr√®s-midi, nous avons du temps avant le repas du soir. Vincent me propose de faire des photos dans la baignoire et me pr√©pare un bain avec de la mousse. Cela fait des lustres que je n’ai plus pris de bain.

J’entre dans le bain bien chaud et je commence √† m’amuser avec la mousse en posant pour les photos. L’eau chaude m’inspire et m’excite √©norm√©ment. Je commence √† me caresser et √† m’introduire des doigts dans la chatte et le cul. Je remarque que je suis vite dilat√©e et sensible. C’est certainement d√Ľ √† l’eau chaude. J’ai du coup tr√®s envie de sentir la main de Vincent dans mon cul. Spontan√©ment, il se prend au jeu. Hmmmm, j’adore ! Vincent ne m’a plus fist√© depuis longtemps. J’adore sentir sa main qui me fouille et qui me fait jouir. Comme il a gard√© sa cam√©ra dans l’autre main, il n’a pas perdu une miette du fist, ce qui donne une petite vid√©o tr√®s sympa.

Voilà quelques images dans la baignoire, ainsi que le fist de Vincent.

Photos au bord de la mer

Aujourd’hui le soleil est √† nouveau au rendez-vous. Vincent me propose de profiter pour faire quelques photos au bord de la mer. Nous nous rendons √† la plage entre Marseillan et S√®te. Elle est longue et pratiquement vide √† ce moment de l’ann√©e. Il y a juste deux p√™cheurs au d√©but de notre promenade, mais sinon la plage est d√©serte. Nous nous √©loignons des p√™cheurs, car je n’aime pas importuner des personnes non libertines, et apr√®s quelques centaines de m√®tres on s’arr√™te pour faire des photos.

J’ai mis un dessous rose sous ma robe et nous d√©cidons de ne pas faire compliqu√©. Je m’amuse, je rigole, je danse, je bouge sur la plage, et peu √† peu le haut dispara√ģt, puis le slip pour finir toute nue dans l’eau. C’est surprenant car la temp√©rature de l’eau est tr√®s agr√©able pour un mois de novembre. J’ai juste froid en ressortant, mais heureusement j’ai pris une serviette avec moi, √† la base juste pour m’essuyer les pieds. Jamais je n’aurais cru que je me retrouverais enti√®rement dans la mer.

Pendant ce temps, les temp√©ratures en Suisse pour ce week-end s’annoncent glaciales. Comme je m’y rends pour la premi√®re fois depuis 5 mois et demi, je ne dois pas oublier des pulls et une grosse doudoune. Vendredi soir, on va f√™ter les 50 ans de Vincent chez nos amis √† Morges. Ensuite de samedi √† lundi, √ßa sera une grande tourn√©e familiale. Je me r√©jouis de revoir tout le monde, m√™me si je sais d√©j√† que je finirai au plus tard lundi soir avec une overdose familiale ūüėČ

Interview

Voilà un petit interview, réalisé au bord de la mer un jour de novembre.

Je tiens encore une fois √† vous remercier de me suivre quotidiennement sur mon site ou sur les r√©seaux sociaux. C’est incroyable, car vous √™tes tous les jours plus nombreux. Vos mots d’encouragements me font chaud au cŇďur et c’est un honneur pour moi d’avoir des followers si chouettes et si adorables. Je re√ßois √©norm√©ment de messages et j’essaye d’y r√©pondre parfois rapidement, parfois moins rapidement. Soyez juste patient …

Pour celles et ceux qui m’ont connu avant le scandale qui m’a fait dispara√ģtre d’internet il y a 5 ans, je vous remercie pour tous vos messages de soutiens √† l’√©poque, ainsi que pour les hashtags de soutien (p.ex. #AdelineSupport). Pour cr√©er le dossier de presse de mon livre, j’ai retrouv√© sur internet tous ces messages qui m’ont √©norm√©ment √©mu. Vous √™tes g√©niaux !

Quand je dis que je r√©ponds √† TOUS les messages, c’est presque vrai car je ne r√©ponds jamais √† ceux qui ne comprennent qu’un « bonjour », un « √ßa va ? » ou encore « je veux baiser avec toi ». Par contre j’essaye de r√©pondre √† tous les autres messages, o√Ļ il y a plusieurs phrases …

Dimanche midi coquin

Dimanche matin au r√©veil, il pleut. L’automne se fait ressentir m√™me au Cap d’Agde, mais le temps n’a aucune importance pour moi car de tout de fa√ßon je dois encore m’occuper de mon livre et avant midi j’ai rendez-vous avec un internaute pour une petite rencontre film√©e. Le temps file √† toute vitesse, mais √† 11h30 je suis pr√™te. Mon invit√© se laisse d√©sirer et m’averti avoir du retard suite √† un accident sur la route. D√©cid√©ment ces derniers temps il me semble que mes complices coquins ont tous un peu de peine avec la ponctualit√©. Cela me d√©passe. Pour ma part je peux me rendre √† un rendez-vous √† l’autre bout de la France et √™tre sur place 5 minutes avant le rendez-vous convenu, en tenant compte d’√©ventuels bouchons ou accidents. Du coup, je r√©fl√©chis √† cr√©er un cours sp√©cial: « Comment √™tre √† l’heure comme une montre suisse » ūüėČ

Il arrive finalement, et son sourire et sa bonne humeur d√©sarmante me charment imm√©diatement et me font oublier le temps d’attente.

J’ai d√©cid√© de mettre un corsage que je poss√®de depuis tr√®s longtemps sous ma petite robe noire. J’adore la belle lingerie et j’en prends soin. J’ai des pi√®ces que je porte depuis 15 ans. C’est d’ailleurs rassurant de toujours y rentrer.

Nous discutons un petit peu et il parait que le jeune homme m’a rencontr√© lors d’un gangbang il y a 10 ans dans un club libertin du camp naturiste. Bien √©videmment je ne me souviens pas de lui car dans le noir et √† quatre pattes je ne vois normalement pas grand chose pendant une soir√©e gangbang. Lui se souvient tr√®s bien de moi et est tout excit√© de me revoir apr√®s toutes ces ann√©es. Il le fait vite sentir, et apr√®s quelques politesses √©chang√©es, il m’embrasse langoureusement. Les jeux sont lanc√©s. Nous nous d√©shabillons, je le suce et il bande d√©j√† avant que je tourne ma langue autour de sa queue. Je m’en occupe longuement avant que je lui demande de me baiser.

Quand il fait glisser sa queue dans ma chatte, j’adore. Sa queue a un diam√®tre normal qui est tr√®s bien adapt√©e √† ma chatte. J’adore le sentir bouger en moi. La chaleur monte rapidement entre mes cuisses. J’aime aussi quand il change dans mon cul, pour me baiser ensuite mes deux trous √† tour de r√īle. Hmmmm, il fait monter mon plaisir.

Quand mon invit√© est essouffl√©, je m’occupe √† nouveau avec ma langue de sa queue, jusqu’√† ce qu’il re-bande. Je m’assieds sur lui pour me faire plaisir √† mon rythme. Puis je le suce √† nouveau avant qu’il ne me baise debout. Il est insatiable. Quand je m’occupe √† nouveau avec ma bouche de sa queue, il a envie de jouir. Tu veux jouir o√Ļ, sur ma langue ? De tout de fa√ßon il ne peut plus se retenir et me gicle tout son sperme dans ma bouche. Quelle portion ! Je le nettoie jusqu’√† la derni√®re goutte. Il a envie de me faire jouir √† mon tour et me doigte la chatte. Je lui signale que je suis tr√®s sensible au niveau de la chatte car je n’aime pas trop les doigts √† cet endroit, mais dans le cul, oui ! Il me doigte alors le cul, pendant que je me caresse le clitoris, et je jouis tr√®s intensivement, une explosion de plaisirs avec un grand S.

Ce jeu de doigts l’a de nouveau excit√©, car il bande √† nouveau. Il me prend alors sur le canap√© en me baisant bien fortement ma chatte toute humide. L’effort du premier orgasme l’a vid√© et il n’arrive pas √† jouir une seconde fois. Je lui fais un grand sourire, en lui disant que ce n’est pas grave car j’ai d√©j√† bien pris mon pied et lui aussi. L’important c’est d’avoir pass√© un superbe moment tr√®s chaud ensemble.

Quand il repart une heure et demie plus tard, le soleil pointe son nez. Je profite du changement de temps pour une balade autour du port et au salon nautique, qui touche √† sa fin ce soir. C’√©tait un dimanche √† la fois productif, √©rotique et reposant.

Sextoy XXXL

J’ai enfin le temps entre mon rhume et mes soir√©es entre amis sages ou moins sages d’essayer mon √©noooorme sextoy que j’ai achet√© il y a une semaine √† Paris. Je m’installe sur le divan et je commence √† jouer d’abord avec un gode de taille plus normal, mais d√©j√† bien √©pais. Celui-ci m’excite imm√©diatement.

Je rajoute un deuxi√®me petit jouet, afin de bien dilater mon cul et de le pr√©parer pour le gode XXXL. Quand enfin je l’introduis, il entre presque tout seul mais je le sens super bien. Il doit avoir environ le diam√®tre d’une main, mais en √©tant cylindrique il glisse plus facilement dans mon anus. J’adoooore le sentir. Je pense que je vais encore souvent m’amuser avec …

Balade en mer, Vincent et une soir√©e tr√®s intime

C’est dingue comme cette semaine a pass√© vite. Au d√©but, je me suis tra√ģn√©e un peu √† cause de mon rhume. Je suis rentr√©e de Paris ext√©nu√©e et quand je suis fatigu√©e, je tombe vite malade. Mercredi m√™me si je n’√©tais pas encore en top forme, nous avons pass√© la journ√©e sur le bateau. C’√©tait un superbe tour. On est parti du Cap d’Agde en direction de Marseillan, puis on a pris le canal qui m√®ne √† l’√©tang de Thau. Le passage est tr√®s √©troit sous la ligne de chemin de fer, mais une fois que tu arrives sur l’√©tang, c’est magnifique. Sur l’√©tant de Thau, tu navigues √† c√īt√© des impressionnants parcs √† hu√ģtres. De l√† on est partis en direction de S√®te pour naviguer sur les canaux dans la ville. Cela ressemble √† une petite Venise, avant de retourner en droite ligne au Cap d’Agde. Une belle balade de 3 heures.

Le soir nous avions des invit√©s, deux couples non-libertins, mais qui connaissent mon histoire et avec qui on peut discuter de tout. C’√©tait une belle soir√©e. J’aime recevoir et cuisiner, m√™me si je ne suis pas la meilleure cuisini√®re du monde, mais je le fais avec mon coeur. Je cuisine √©galement toujours beaucoup trop, par peur de ne pas avoir assez. Chez moi, personne ne devra mourir de faim ni de soif, d’ailleurs ūüėČ

Vincent m’a permis de publier une photo de lui, pour la premi√®re fois depuis que nous sommes un couple libertin. C’est vraiment du jamais-vu. M√™me sur notre profil Wyylde/Net√©changisme tu ne trouveras jamais une image de lui. Souvent les gens le surnomme « l’homme de l’ombre ». Alors tatataaaa, voil√† tu peux enfin te faire une id√©e de l’homme qui partage ma vie depuis 22 ans.

Jeudi soir, nous invitons un autre couple que nous connaissons par des amis communs et par des sorties dans le camp natu. La fille me plait √©norm√©ment et je la drague √† chaque fois que je la vois. Ce soir, je ne sais absolument pas comment √ßa finira. On mange, on boit, on discute, on rigole. La soir√©e est d√©j√† bien avanc√©e quand je ne tiens plus sur ma chaise. J’ai envie de bouger et sur un coup de t√™te je me dirige vers elle pour l’embrasser. Je remarque tout de suite qu’elle est tr√®s r√©ceptive et qu’elle a envie de la m√™me chose. Je m’en doutais. Nous n’avons jamais discut√© de nos envies et de ses exp√©riences libertines, mais je suis s√Ľre qu’elle est aussi attir√©e par moi, ce qui se confirme ce soir. Je la prends par la main pour me diriger sur le divan, o√Ļ je m’occupe d’elle. Je l’embrasse et la caresse partout. Je lui demande de se tourner et de me montrer ses fesses. Elle est super r√©ceptive. Pour t√Ęter son envie, je lui donne une petite claque sur les fesses en lui demandant si elle aime √ßa. Oui qu’elle aime √ßa et me donne son feu vert. Mmmh, je m’occupe longuement de ses fesses avec mes mains, en lui donnant des claques, et j’intervertis les fess√©es avec des caresses. Ses fesses rougissent et chauffent. Je lui passe un gla√ßon sur ses fesses pour lui calmer la peau, mais elle rigole qu’elle supporterait encore plus. Je m’arr√™te quand m√™me l√† et je la retourne contre moi pour lui l√©cher sa chatte. En m√™me temps je lui introduis un doigt, puis deux doigts pour la stimuler encore plus pendant que je joue avec ma langue sur son clitoris. Elle mouille et son excitation se transmet sur moi. Je remonte ma robe, et toute nue nous nous frottons l’une contre l’autre jusqu’√† ce que nous prenions les deux notre pied. C’est tr√®s sensuel.

Satisfaites et essouffl√©es nous rejoignons nos maris, qui ont observ√© le spectacle depuis la table √† manger. Ils ne voulaient pas nous d√©ranger. Je comprends rapidement la discr√©tion des 2 hommes, quand le couple avoue qu’ils n’ont encore jamais eu de rencontre libertine avant nous, et je suis la premi√®re relation f√©minine de la femme. Je me suis toujours imagin√©e qu’ils sont des libertins plus ou moins actifs, vu qu’ils sortent souvent au camp natu. On en rigole, et en discutant nous nous allumons √† nouveau. Finalement, je continue le jeu avec le jeune couple sur le divan. On s’amuse √† trois. Ils s’embrassent, se baisent, pendant que je la l√®che elle et le suce. Il finit par jouir sur ma langue. C’est trop bon. Je pense qu’ils ont fait une belle d√©couverte et moi je suis tr√®s heureuse d’avoir pass√© un superbe moment √©rotique avec eux. Vincent s’est content√© de se rincer l’Ňďil, car il ne voulait pas bousculer nos invit√©s d√©butants.

La soirée est tellement riche en émotions intenses que nous ne voyons pas passer le temps. Le couple nous quitte à 5 heures du matin.

La soir√©e s’est d√©roul√©e en toute discr√©tion et nous n’avons bien s√Ľr pas pris de photos de la soir√©e, mais me voil√† avant leur arriv√©e. Je me suis prise en photo pour poster la photo sur twitter ou instagram, mais j’y avais renonc√© en jugeant les photos pas assez int√©ressantes.

En se couchant √† une heure pareille, je loupe compl√®tement le vendredi. Je me r√©veille le matin, mais juste pour me retourner et rester au lit jusqu’√† 15 heures. Cela ne m’est jamais arriv√©e dans ma vie.

J’ai failli oublier de publier des photos travaill√©es par des followers de mon compte instagram. Merci beaucoup √† eux. Voil√† celles de @emery_saintenoy:

ainsi qu’une oeuvre de @stayfocusedvideos3 que j’aime beaucoup:

Retour au Cap

Dimanche, il pleut √† Paris, mais ce n’est pas grave. Mon train part √† 14 heures, et j’ai juste pr√©vu de me faire encore plaisir culinairement dans un bistrot pr√®s de la gare de Lyon. Un peu triste de devoir quitter cette belle ville apr√®s toutes ces aventures excitantes. Je fais ma valise que je d√©pose √† la consigne de la gare, pour ensuite me rendre au bistrot. J’y vais tr√®s souvent avant de repartir de Paris avant en Suisse aujourd’hui au Cap. C’est presque devenu une tradition. J’ai faim ! Car hier soir apr√®s la soir√©e chez PLS j’ai juste mang√© un sandwich kurde, mon seul repas de la journ√©e. C’√©tait une tuerie, une sorte de kebab en mille fois mieux. Rien que le pain fait maison pourrait rendre accro … miam, miam.

Le ventre plein de bonnes choses (po√™l√©s de champignons, homard et omelette norv√©gienne), je prends le TGV jusqu’√† Montpellier. Le train ne va pas plus loin, √† cause des d√©g√Ęts sur les voies suite aux intemp√©ries de la semaine derni√®re. En Suisse quand un train ne peut pas circuler, il est imm√©diatement remplac√© par un bus. En France on ne connait apparemment pas ce service. Le train est annul√© et d√©brouillez-vous ! Je suis donc oblig√©e de prendre un taxi jusqu’√† Agde, qui me co√Ľte la peau des fesses. J’aurais d√Ľ proposer un paiement en nature au chauffeur, mais j’avais mal encore mal aux fesses suite √† ma soir√©e chez PLS.

√Ä la maison, je ressens la fatigue de mon programme de ministre √† Paris et √©galement du voyage, et je sens qu’un rhume se faufile gentiment. Grrr, j’en aurais vraiment pas besoin de √ßa. Mais quand je suis fatigu√©e, je tombe souvent malade.

Malade ? Pas le temps, car d√®s lundi j’ai pleins de choses √† faire. Je dois d’abord me rendre √† B√©ziers pour mon deuxi√®me vaccin contre l’h√©patite. En tout il faut y aller trois fois, mais il parait que je suis d√©j√† prot√©g√©e maintenant. √Ä cette occasion, je renouvelle directement mon d√©pistage vih pour √™tre √† jour. Ensuite, suite √† l’entretien avec mon √©diteur, je dois m’occuper de plusieurs t√Ęches pour mon livre et j’ai encore des d√©marches administratives √† r√©gler suite √† mon d√©part de la Suisse, mais je compte quand m√™me de profiter du soleil et des temp√©ratures agr√©ables dans le sud …

Madeleine (@deermady sur Instagram) m’a √† nouveau travaill√© une de mes photos. MERCI √† elle, j’adore. N’h√©sitez pas √† la suivre si vous aimez les images esth√©tiques et originales. Son compte n’es pas libertin ni coquin, mais c’est une sacr√©e belle nana avec un air de Brigitte Bardot jeune ūüėČ