A propos adelinelafouine

Libertine & Swiss & French Pornstar

Histoires de rencontres sans paillettes

Vendredi matin je me réveille tôt le matin, car j’ai un rendez-vous coquin à midi. Le temps de prendre ma douche, douche anale incluse, de laver et sécher mes cheveux, de raser mes jambes (je dois me raser car je ne supporte pas l’épilation, j’en fait des boutons horribles), me maquiller, choisir une tenue. Et badoum, à la minute où je suis prête de la tête aux pieds, Vincent me dit qu’il n’y aura pas de rendez-vous à midi.

Au moins je serai prête et belle pour aller visiter Paris. En même temps, le fait de ne pas avoir de rendez-vous à l’hôtel m’arrange presque, car c’est toujours délicat de recevoir dans un hôtel. En tout cas pour moi et Vincent, car nous aimons la discrétion et passer inaperçu. Ce n’est pas évident d’aller chercher un homme à l’entrée, directement devant la réception qui est toujours occupée, sans éveiller les soupçons.

Ces derniers temps, nous trouvons rarement quelqu’un qui puisse recevoir chez lui ou qui organise le lieu pour la rencontre ou nous recevons des invitations trop loin du lieu, où nous nous trouvons. Aujourd’hui il est devenu presque normal que nous devions recevoir et c’est très (très, très) rare que quelqu’un pense à amener quelque chose, une bouteille pour l’apéro par exemple. Est-ce que ça ne se fait plus ? Est-ce que la politesse s’est perdue avec les années ? Peut-être que nous sommes devenus trop exigeants ? Est-ce que d’autres couples libertins connaissent le même problème ?

Je suis une princesse et je veux aussi des paillettes …

Maintenant que je suis à Paris je reçois des dizaines de demandes de rendez-vous par jour mais sans aucune poésie, sans aucun charme, juste le « tu es à Paris, je t’aime bien, tu aimes le sexe, tu peux recevoir, donc je veux coucher avec toi ». Il me semble qu’il y a quelques années, je recevais pas mal de propositions pour des lieux et/ou des scénarios originaux, par des hommes seuls ou – encore mieux – par des groupes d’amis. Je suis toujours preneuse pour vos idées, vos lieux, vos scénarios inédites. N’hésitez pas à m’écrire à contact@adelinelafouine.com. MAIS N’OUBLIEZ PAS QUE JE SUIS TOUJOURS ACCOMPAGNÉE PAR VINCENT (je ne fais JAMAIS de rencontres seule) ET QUE LA RENCONTRE EST TOUJOURS FILMÉE (sans le visage du mec ou de la fille).

C’est clair que je ne pourrai peut-être pas réaliser la rencontre dès demain, mais pourquoi pas après demain … En ce moment je suis dans une phase où je privilégie certains projets personnels qui me prennent beaucoup de temps et dont j’ai été privée pendant 5 ans, mais je retiens toujours une proposition intéressante, en oubliant vite les autres sans poésie.

Du coup après mon rendez-vous manqué, j’ai fait un programme de jour de pluie. L’exposition de Bansky et le film « Joker » au cinéma. Les deux sont fantastiques et impressionnants. Puisque j’aurai samedi une longue journée très coquine, j’avais plutôt envie de me faire plaisir culturellement au lieu de cul-turellement.

Voilà quelques photos prises ce matin, avant que je me rhabille pour aller à l’exposition de Bansky 😉

Paris

Décidément, je n’ai pas le temps de m’ennuyer depuis que j’ai quitté la Suisse le 1er juin dernier. Après un mois de juin où j’ai rénové entièrement mon logement au Cap, puis 2 mois d’été de folies au Cap d’Agde, depuis septembre je multiplie les voyages à Paris, à Prague ou ailleurs. Je viens à peine de rentrer de 4 jours en Suisse, et après un court passage au Cap avec juste le temps de laver, ranger et refaire une valise, que je me retrouve dès aujourd’hui à nouveau à Paris.

Samedi j’ai un shooting photo professionnel pour la couverture de mon livre. Il se fera à la cave de Maître Patrick Le Sage. Celui-ci m’a ensuite invité à rester après le shooting pour une soirée domination ou pluralité. Une invitation que je n’ai pas pu décliner bien évidemment. La semaine prochaine j’ai un tournage pour Jacquie et Michel TV, pour lequel je me réjouis particulièrement. J’ai toujours aimé le petit grain de folie des scènes, et surtout J&M est et restera toujours dans mon cÅ“ur, car J&M représente pour moi mes débuts dans le porno amateur. Ensuite l’highlight de mon séjour sera le méga gangbang avec Frenchbukkake le 24 novembre. Il y aura pas moins de 100 mecs rien que pour moi !! Cela risque d’être extrêmement chaud.

À part ça, j’ai prévu des rendez-vous coquins filmés pour mon site et peut-être que mon programme changera encore car j’ai du temps libre pour d’autres tournages mais je me réjouis aussi d’avoir le temps de profiter des restaurants, des théâtres et des musées parisiens. Le côté culinaire et culturel a clairement été négligé lors de mes derniers séjours.

C’est amusant car j’ai pris ce matin un billet aller pour Paris, mais pas de billet de retour car honnêtement je ne sais pas encore quand je retournerai au Cap. J’ai des propositions de tournages en Belgique et en Allemagne, même énormément en Allemagne. Je vais donc peut-être continuer mes aventures aussi dans ces pays.

C’est assez compliqué en ce moment de ne pas pouvoir discuter de ma vie avec ma famille. On me pose régulièrement la question de ce que je fais de mes journées, si je ne m’ennuie pas, si mon ancien job ne me manque pas, et surtout la question « tu fais quoi aujourd’hui » ou « tu as fais quoi cette semaine » ? Comme je ne peux rien dire, mes proches ont l’impression que je suis continuellement en vacances. La sortie de mon livre fera en sorte que tout le monde sera au courant de la partie cachée de ma vie. Il y aura certainement de mauvaises réactions, mais je me réjouirai de ne plus devoir me cacher et de jouer la comédie vis-à-vis de mes proches. Le plus important c’est que je suis plus épanouie que jamais depuis le mois de juin dernier, et ça tout le monde le remarque …

Voilà une première série des photos que j’ai faites jeudi dernier en Ardèche. Pour une fois toute sage et toute habillée 😉

Golden Shower

Après le début de soir très agité et le succulent repas du soir à l’hôtel, nous retournons dans notre chambre. Vincent me demande si j’ai envie de profiter encore de l’eau chaude du jacuzzi ? Bien sûr que j’en ai envie.

Nous continuons donc de nous amuser comme s’il n’y avait pas eu de pause pour le repas du soir. Au début de soirée, j’ai suggéré à Vincent que la belle douche de la chambre de l’hôtel serait idéale pour une « golden shower ». C’est une pratique qu’il ne m’a plus faite depuis longtemps. Il a bien retenu ma remarque et me dit tout à coup que la réalisation de mon idée est maintenant ou jamais.

Nous quittons donc le jacuzzi pour nous rendre sous la douche, où il m’offre son jus doré. Il me baise ensuite encore longuement et intensivement sous la douche et fini par me jouir sur le visage. Quelle soirée excitante. Je finis crevée et satisfaite comme après une rencontre hard avec plusieurs mecs. J’ai quand même épousé un sacré numéro et c’est génial de pouvoir s’amuser de cette manière après 22 et demi de vie commune …

Jacuzzi

Me voilà de retour après un séjour très stressant en Suisse. En quatre jours j’ai vu tout le monde, les amis proches, ma famille et celle de Vincent. Nous avons fêté les 50 ans de Vincent puis l’anniversaire de ma mère, en passant les nuits chez nos proches. Je n’avais donc malheureusement pas une minute pour m’occuper de mon blog. J’ai du rattrapage à faire car au début de notre long week-end, j’ai passé la première nuit en amoureux dans l’Ardèche et j’ai bien profité de Vincent.

Le séjour en Ardèche a commencé jeudi soir avec des photos dans la baignoire et un fist anal. Et quel fist anal ! J’ai adoré. Cela a tellement excité Vincent qu’il me demande de sortir de la baignoire pour me baiser le cul qui est déjà bien dilaté par sa main. Et si on continuait nos jeux dans le jacuzzi extérieur ? Il faudrait aussi en profiter …

Nous nous rendons donc sur la terrasse, où se trouve le jacuzzi. Il n’y a aucun vis-à-vis et en cette saison personne dans les chambres voisines. Si ce n’est pas une invitation aux pêchés. J’ai prévu une bouteille de champagne pour fêter l’anniversaire de Vincent. Nous nous calmons d’abord avec une coupe de champagne en profitant des bulles du jacuzzi, mais nous ne restons pas longtemps sages.

À part la bouteille de champagne, j’ai également sorti un gode. Quand je commence à me caresser, je remplace vite mes doigts par le gode. Vincent se rapproche et nous nous faisons plaisir à tour de rôle. Je le caresse, je le suce, il me baise uniquement le cul. C’est tellement bon que nous oublions le temps. Après de nombreux orgasmes, nous avons la peau toute fripée et devons nous dépêcher afin de ne pas être trop tard au restaurant de l’hôtel pour le repas gastronomique du soir.

Fist dans une baignoire

Comme je me rends en Suisse pour le week-end, je décide de partir dès jeudi pour faire une halte en Ardèche dans un hôtel-boutique près de Barjac. C’est un mas magnifique au milieu des champs de lavandes et d’oliviers. Cela sera une excellente occasion pour fêter l’anniversaire de Vincent, même avec un jour d’avance. Outre la bâtisse qui est extraordinaire, la chambre est également superbe avec une baignoire qui trône au milieu de la pièce. Comme nous sommes arrivés au milieu de l’après-midi, nous avons du temps avant le repas du soir. Vincent me propose de faire des photos dans la baignoire et me prépare un bain avec de la mousse. Cela fait des lustres que je n’ai plus pris de bain.

J’entre dans le bain bien chaud et je commence à m’amuser avec la mousse en posant pour les photos. L’eau chaude m’inspire et m’excite énormément. Je commence à me caresser et à m’introduire des doigts dans la chatte et le cul. Je remarque que je suis vite dilatée et sensible. C’est certainement dû à l’eau chaude. J’ai du coup très envie de sentir la main de Vincent dans mon cul. Spontanément, il se prend au jeu. Hmmmm, j’adore ! Vincent ne m’a plus fisté depuis longtemps. J’adore sentir sa main qui me fouille et qui me fait jouir. Comme il a gardé sa caméra dans l’autre main, il n’a pas perdu une miette du fist, ce qui donne une petite vidéo très sympa.

Voilà quelques images dans la baignoire, ainsi que le fist de Vincent.

Photos au bord de la mer

Aujourd’hui le soleil est à nouveau au rendez-vous. Vincent me propose de profiter pour faire quelques photos au bord de la mer. Nous nous rendons à la plage entre Marseillan et Sète. Elle est longue et pratiquement vide à ce moment de l’année. Il y a juste deux pêcheurs au début de notre promenade, mais sinon la plage est déserte. Nous nous éloignons des pêcheurs, car je n’aime pas importuner des personnes non libertines, et après quelques centaines de mètres on s’arrête pour faire des photos.

J’ai mis un dessous rose sous ma robe et nous décidons de ne pas faire compliqué. Je m’amuse, je rigole, je danse, je bouge sur la plage, et peu à peu le haut disparaît, puis le slip pour finir toute nue dans l’eau. C’est surprenant car la température de l’eau est très agréable pour un mois de novembre. J’ai juste froid en ressortant, mais heureusement j’ai pris une serviette avec moi, à la base juste pour m’essuyer les pieds. Jamais je n’aurais cru que je me retrouverais entièrement dans la mer.

Pendant ce temps, les températures en Suisse pour ce week-end s’annoncent glaciales. Comme je m’y rends pour la première fois depuis 5 mois et demi, je ne dois pas oublier des pulls et une grosse doudoune. Vendredi soir, on va fêter les 50 ans de Vincent chez nos amis à Morges. Ensuite de samedi à lundi, ça sera une grande tournée familiale. Je me réjouis de revoir tout le monde, même si je sais déjà que je finirai au plus tard lundi soir avec une overdose familiale 😉