Baise sauvage mais si bonne!

Nous sommes samedi et je suis nerveuse dès le réveil. Je ne vais jamais arriver à gérer ma nervosité et mon esprit avant une rencontre. J’ai beau me dire que ça fait mille fois que j’ai déjà vécu ça (mille fois? sûrement beaucoup plus encore …) et que je sais gérer mon corps, mais non, rien à faire. Je tourne en rond, je n’arrive ni à manger ni à boire et je me torture l’esprit concernant ma tenue.

Finalement je décide de faire tout simple. Juste un pull et une jupe en tricot noir, et dessous un string sexy. Ceci pour me rendre discrètement au lieu de la rencontre. De tout de façon je vais finir nue 😉

J’ai rendez-vous sur le parking devant l’entrée du village natu. Le coquin arrive et nous nous rendons ensemble dans une petite villa. On papote d’abord un peu autour d’un verre, mais je ne tiens pas longtemps en place. J’ai très envie de lui sauter dessus. Il le remarque et nous sommes vite d’accord de déménager de la cuisine à la chambre à coucher.

À peine arrivée dans la chambre, il montre vite son côté dominant. Mmmmh, il me rend dingue avec ça. Les frissons m’envahissent de la tête aux pieds comme toujours quand je sens que je perds le contrôle de la situation. Il me prend par la gorge, par les cheveux, me presse la tête contre sa queue. Je me transforme en chienne. Les gorges (très) profondes se répètent. J’ai les yeux qui pleurent et la salive qui coule. C’est dingue !

Il me plaque sur le lit. Je continue à le sucer pendant qu’il m’offre des fessées. Il continue à me tirer les cheveux et à m’étrangler un peu. Il sort une première surprise de son sac, un fouet. Bien sûr il ne va pas vraiment me fouetter, car cela demande de la précision et une grande technique. Il me claque juste les fesses et le dos. J’adore. Ce que j’aime encore plus, c’est qu’il le mette autour de mon corps pour me maintenir fortement. La fraîcheur du cuir et le fait de me faire immobiliser m’excitent vachement.

Il me presse la tête sur le lit et commence à me baiser avec des coups forts. Comme la première fois que je l’ai rencontré, j’ai de la peine quand il pénètre ma chatte. Sa queue est vraiment limite trop grosse, mais finalement elle passe. Avec l’excitation ça passe toujours mieux et après chaque aller-retour je mouille encore plus.

Il me baise la chatte et le cul dans toutes les positions. Il est vraiment infatigable, comme un camion déchaîné. Pendant toute la baise il me tient fortement, m’étrangle, me gifle. J’adore cette brutalité dans les jeux. Parfois je mets ma main sur ma bouche pour ne pas faire trop de bruit et ne pas attirer l’attention de tout le voisinage.

J’ai l’impression de ne déjà plus pouvoir lorsqu’il sort la deuxième surprise de son sac, une batte de baseball. Il a lu mon livre et c’est un clin d’œil concernant un passage révélateur de qui je suis aujourd’hui. Il me baise le cul avec cette batte et essaie ensuite de me baiser la chatte pendant que la batte reste dans mon cul. En principe c’est une mission simple pour moi, mais la batte n’est pas lisse. Elle a des petites bosses piquantes, qui me provoquent un léger saignement. Ce n’est pas grave, juste un petit accro. On décide donc de mettre la batte de baseball de côté.

Le coquin continue à me baiser. Il me fait ma fête ! Debout, plaquée sur le lit, à quatre pattes. Je ne sais plus où je me trouve. Après une heure de baise intense, je lui avoue que je suis fatiguée. J’ai envie de sperme. Jouis-moi dessus, s’il te plait !

Il essaie, avant de me dire qu’il veut encore me baiser. Je déclare qu’il a gagné. Je n’en peux vraiment plus. “Est-ce que comme la dernière fois tu as envie de finir sous la douche, sans caméra?”

Décidément, le jeune homme est trop endurant pour moi. Je ne suis pas une petite nature, ou au moins c’est ce que je croyais … Promis, la prochaine fois je vais lui amener des copines en renfort 😉

On boit encore tranquillement un verre ensemble. C’est comme ça que j’adore mes rencontres. Baise, puis apéro convivial en rigolant de tout et de rien.

Tu retrouves toutes les photos de la rencontre sur mes comptes de fans MYM.FANS ou SWAME.


close

Inscris toi à la newsletter pour ne rater aucun article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

subscriber

Related Articles

2 Comments

  • Poli , 07/04/2021 @ 10h53

    Ah moi la j’en peux plus Adeline..du fond de zurich je boue!!!mdr..
    Regis et Andrea..

  • lope26 , 07/04/2021 @ 12h57

    La Belle Vie !

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X