Petite réflexion “metoo” …

En buvant l’apéro récemment avec Vincent, on discutait de la nouvelle mode de nombreuses actrices X et de femmes lambdas qui se lançaient dans le “reality porn”.

Le concept est simple. Les actrices se lancent des défis pour trouver des INCONNUS dans la rue, sur des parkings, le livreur Amazon ou n’importe où, qui sont prêts à se faire sucer, voir plus. Elles abordent des mecs pour trouver LE mec qui sera d’accord de se laisser filmer. De temps en temps le scénario est (sûrement) vrai mais la plupart du temps il est savamment organisé et bidonné.

Mais le problème n’est pas là. La question importante que nous nous sommes posés avec Vincent est : Et si les rôles étaient inversés, que se passerait-il ?

Cela pourrait être le prochain sujet de philosophie au bac.

Je fais également des selfies en plein air, mais je regarde toujours qu’il n’y ait personne autour car je n’ai pas une âme exhibitionniste.

Pour cela je prends différents exemples :

Premier exemple

Une femme aborde un inconnu dans la rue et lui propose une pipe. La femme fait fantasmer en étant une superbe coquine qui fait rêver. Ses followers augmentent et ses posts sont retweetés. Dans la même situation un homme qui aborderait une inconnue pour lui faire des avances sexuelles serait traité d’agresseur sexuel. Sa vie s’arrêterait. Le monde des réseaux sociaux le qualifierait de “metoo”. Par contre aucune mention “metoo” chez la femme.

Deuxième exemple

Une femme qui s’exhibe nue dans des endroits publics, si possible avec des passants, est une coquine géniale qui fait rêver. Ses followers augmentent et ses posts sont retweetés. Dans la même situation, un homme qui s’exhibe nu dans des endroits publics se ferait verbaliser pour exhibition et agression sexuelle. Sa vie s’arrête. Le monde des réseaux sociaux le qualifierait de “metoo”. Par contre aucune mention “metoo” chez la femme.

Troisième exemple

Une femme, qui attend en dessous le livreur Amazon ou Uber Eats, est une fabuleuse coquine qui fait rêver. Ses followers augmentent et ses posts sont retweetés. Dans la même situation, un homme qui attendrait en caleçon ou en peignoir une femme de ménage dans sa chambre d’hôtel se ferait arrêter pour agression sexuelle. Sa vie s’arrête. Le monde des réseaux sociaux le qualifierait de “metoo”. Par contre aucune mention “metoo” chez la femme.

J’ai déjà abordé ce sujet dans mon livre “Fais-le bien, et laisse dire“. C’est une inégalité entre les hommes et les femmes. Je suis bien sûr à 200% contre les agressions des femmes, mais je suis également pour une réciprocité. Une femme qui demande à un INCONNU dans la rue s’il veut se faire sucer, c’est une agression sexuelle, non?

Vous en pensez quoi ? Votre avis m’intéresse !

close

Inscris toi à la newsletter pour ne rater aucun article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

subscriber

Related Articles

16 Comments

  • R . R , 18/04/2021 @ 12h38

    Tellement vrai…. Après, de nos jours tout le monde juge tout le monde…. Dans le même ordre d’idée, Les travailleurs et travailleuses du sexe sont jugés sans même que les gens n’en connaissent les motivations, les besoins,les risques….. et aussi le plaisir que certains et certaines y trouvent car cela dépasse le cadre de la perversion ou du “” sale “” qu’invoquent les “”jugés prudes “”…
    Bisous Adeline

  • Edmond DEBOUNY , 18/04/2021 @ 13h02

    Adeline, tu as 1 000 fois raison… et tu as compris, on vit une époque dingue où il faudra bientôt faire signer une autorisation avant d’oser caresser les cuisses d’une femme. OUI, je suis contre les abuseurs… mais il faut encore pouvoir oser, graguer, stimuler, provoquer dans le respect des personnes !
    Bisous !

  • Putrocola , 18/04/2021 @ 17h31

    C’est exactement ce qu’il se passe actuellement…
    Tout devient pathétique

  • Joël , 18/04/2021 @ 19h15

    Tu as tout à fait raison. La tolérance pour un homme est zéro alors que presque tout est autorisé à une femme (dans le cas qui nous préoccupe). Maintenant si un jour je te croise et que tu me proposes ce genre de chose 😉

  • Tonnio , 18/04/2021 @ 19h49

    Je suis totalement d’accord et même quand Suisse un “simple” courrier des lecteurs plus ou moins poétique et un peu léger dans un quotidien à ouvert un déluge de scandale de la part de certaine féministes qui ont été jusqu’à vandalisé les véhicules et les bâtiments du journal. ça frise la parano et bientôt les hommes n’oseront même plus tenir la porte, tirer la chaise à une femme avant de s’assoir au prétexte que “vous les femmes” n’êtes pas faible et pouvez vous débrouiller sans l’aide des hommes.

  • lolo88 , 18/04/2021 @ 20h25

    C’est vrai, de nos jours quand on est un homme il faut être très prudent !! Ca gâche surement de belles choses et c’est regrettable mais beaucoup de femmes n’attendent que ça pour contre-attaquer alors et en tirer profit ……
    Bisousssssss et ne change rien, on t’aime comme ça !!!

  • Robert Williams , 18/04/2021 @ 20h54

    Be careful Adeline. Your intelligence and perceptiveness are showing.

  • Robert Williams , 18/04/2021 @ 21h00

    Soyez prudent Adeline W. Votre intelligence et votre perspicacité se manifestent. Et ils sont aussi sexy que votre visage et votre corps. Robert Mike

  • Mathis , 18/04/2021 @ 21h36

    Adeline
    Dans tes exemples tu as très bien résumé le virage qu’à pris la société depuis 30 ans
    C vrai il y avait beaucoup d’abus vis à vis des femmes il y a eu trop de souffrance passé sous silence
    C une bonne chose que la parole se libére
    Mais lcertains réseaux sociaux on fait du mal à la cause qui était noble
    La société a fait un virage à 180 degrés
    Le moindre regard ou geste peu être interprété comme une agression !!!!
    Il faudrais une réciprocité dans la façon d’aborder les moeurs
    Voilà
    Bisous

  • Poli , 19/04/2021 @ 2h43

    Toit a fait d’accord et éventuellement je vois quelque part de qui tu veux parler,sans dire de qui c’est..de ces genres de scenaris,trop bidonnés aussi..tout cela pour engranger des followers et compagnie..le contraire serait destructeur pour l’homme qui ferait la.meme.chose..toit cela pour dire que tu metrise toi,tout simplement..
    Sur ce..
    Regis et Andrea..

  • almar , 19/04/2021 @ 9h04

    Effectivement, la réflexion que vous posez, Adeline, doit nous interroger. Moi qui suis né dans la première moitié du siècle dernier, je regrette le temps où un sourire ou un sifflement admiratif n’entrainait qu’un regard désintéressé ou une réciprocité engageante. Aujourd’hui son auteur risque d’être taxé de harceleur et être traité de manière obscène sur les réseaux sociaux.
    Nous vivons une époque folle.
    Mais, ma chère Adeline, si j’avais la joie de vous rencontrer, je n’émettrais pas d’objection à une invitation de votre part.
    Grosses bises et bonne journée

  • Ronin , 19/04/2021 @ 9h41

    En ce qui concerne l’hexis de filles en public, dans ma commune je suis assez connu , sr un chemin de canal j’y circule en vélo un soir d’été sous la chaleur je revenais chez moi à vive allure .Un groupe de femmes de la vingtaine d’année m’ont reconnu à l’approche d’elles deux ont sorties leurs seins en riant . ( Je pense qu’elle voulaient me perturber et me faire tomber dans l’eau comme dans les films ) ,j’ai pour réponse en regardant fait un sourire dit ” MERCI ” . .après tout elles s’amusent en apportant du bonheur face à une personne qui ne se démontera avec une fausse pudeur hypocrite

  • Amante Lilli , 19/04/2021 @ 19h02

    Excellent article ! Effectivement, les exemples cités ne seraient clairement pas acceptés pour des hommes. La légende raconte que la gent masculine serait plus excitée. Après, je ne pense pas qu’un sondage ou une étude scientifique puisse le prouver.

    Je fais partie de la catégorie “exemple 2, femme lambda”. Je pratique l’exhib dans les lieux publics touristiques, mais jamais en nu intégral car je suis hyper vigilante sur qui voit les exhib. En étant toute nue, j’aurai trop peur qu’un enfant ou une famille débarque et ça, c’est absolument hors de question. Je préfère faire du flashing plus “mouille cul” mais n’offenser personne. En 18 ans de pratique, nous n’avons eu qu’une seule fois un problème et quelques très très rares regards incendiaires (genre 4 ou 5 sur des centaines d’exhib).

  • Alt_Ctrl_Q , 19/04/2021 @ 20h58

    Je trouve très intéressant cette petite réflexion. Mon sentiment est que l’égalité prends une vilaine tournure et qu’au lieu de mieux se parler entre gens de sexes différents, les mouvements actuels tendent plutôt a cristalliser les préjugés. La séduction de la part d’un homme envers une femme est bientôt interprétée comme un comportement machiste et déplacé. Heureusement on a une guerrière dans l’arène et je pense que tue as des copines qui te ressemblent, merci à vous Mesdames qui souffrez vous aussi du bien pensé et merci a toi Adeline d’être ce que tu es

  • nouschandme , 20/04/2021 @ 9h27

    Vous avez tout a fait raison, je faisais la même réflexion il y a quelque temps, on aurais même peur de sourire à une femme dans la rue ou lui dire simplement qu’elle est bien jolie. Alors moi qui pratique la randonnue parfois je crains un peu lorsque je croise des gens même si la plupart des réactions sont correctes et sympathique. Mais il n’en faudrait qu’un seul pour que ma vie devienne un enfer. Belle journée

  • Liberte07 , 24/04/2021 @ 0h32

    Bonsoir Adeline
    Intéressante réflexion. Je pense néanmoins que si l’homme abordé est normalement cortiqué, la vie de la femme qui accoste doit s’arrêter aussi. Comme vous le dites, la plupart de ces scènes semblent bidon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

English EN French FR German DE
X