Quand Pipa Chuby me prête son mec, c’est chaud

Quelle début d’année intense ! Après deux jours à Barcelone, une belle soirée du 31 décembre qui a duré jusqu’à 5 heures du matin et une première rencontre libertine le 1er janvier, Pipa Chuby et son compagnon viennent passer une nuit chez moi.

C’est avant tout pour se revoir, passer un moment ensemble, mais bien sûr aussi pour coquiner. J’adore réaliser des vidéos complètement folles avec ce couple qui aime le hard comme moi.

À l’apéro de bienvenue, Pipa Chuby me dit qu’elle est en petite forme suite à quelques soucis de santé. Elle ne se sent pas prête à faire quoique ce soit de sexuel, mais qu’elle n’a rien contre si son compagnon s’amuse avec moi. On décide donc de s’amuser le lendemain et de profiter ce soir d’une succulente fondue suisse faite par Vincent. Nos amis disent tous que ses fondues sont les meilleures au monde 😉

Après une soirée rigolote, on ne se couche pas trop tard pour être en forme le lendemain. On s’est donné rendez-vous à 11 heures pour tourner une scène.

Je suis debout très tôt comme d’habitude et j’ai de la peine à attendre l’heure H. Je dois être patiente, car à l’heure du rendez-vous tout le monde veut encore boire un café et manger un croissant. Ben oui, tout le monde ne s’appelle pas Adeline qui n’arrive pas à rester tranquille et qui n’a qu’une envie, de commencer à s’amuser 😉

J’ai l’impression d’exploser de nervosité. Ce qui est dingue, car j’ai déjà tourné avec mon complice du jour pleins de fois. Après une petite demi-heure, on décide de passer “aux choses sérieuses”. Enfin. J’espère que le choix de ma tenue lui plaira. Je remarque vite que c’est le cas. La robe à carreaux sera de toute façon vite enlevée …

Je suis hyper heureuse de me retrouver entre les mains de mon invité. J’adore sa manière de s’occuper de moi d’une façon très dominante. Il me serre la gorge même avant de m’ordonner de le sucer. Il me presse la tête contre sa queue et me force à l’avaler entièrement. Je bave. Je suis à ma place de chienne, à genoux, devant une bonne queue et un mec qui sait ce qu’il veut !

Déshabillée, mon complice me traîne par les cheveux sur le divan. Il me claque les fesses et me baise d’abord la chatte. Je m’assieds sur lui, en le montant à mon rythme. Quand il se retire, c’est pour me doigter et me faire squirter une première fois. 

Il est temps de s’occuper de mon cul. Sa queue glisse dans mon petit trou et me fait tout de suite de l’effet. Mmmh, c’est bon de le sentir. J’adore quand il me claque les fesses et me prend par la gorge en même temps.

Le coquin me demande si je n’ai pas quelques gros godes à disposition ? Quelle question ! Il peut choisir entre mes nombreux spécimens. Il choisit d’abord un très gros plug pour me baiser le cul. Mmmmh, ça devient plus sérieux du coup. 

Mon cul s’ouvre pour accueillir ce gros jouet que mon complice introduit avec des coups bien profonds dans mon cul. Oups, mais pas trop profond quand même. Je l’avertis. Il sait que j’encaisse en diamètre mais un peu moins bien en profondeur. Il sort le jouet pour le remplacer avec sa main. Si j’ai envie d’un fist ? Quelle question. Oui, et comment. Je me fais fister un long moment avec sa grosse main. C’est fort comme sensation, tellement intense. Je sens que je vais me lâcher dans les secondes qui viennent. Il le remarque, ressort un peu sa main, me doigte le cul avec des mouvements rapides, et du coup je gicle abondamment. Je crois que je n’ai jamais lâché une fontaine pareille. Le jet monte presque au plafond. 

Mon complice ne me laisse pas respirer. Il choisit un second sextoy pour la suite, un double gode. Très inspiré par le jouet, il me baise d’abord le cul avec le gode, avant de rajouter sa queue en même temps pour me procurer une bonne triple anale. Il me baise avec le double-gode en même temps sur le dos et aussi debout depuis derrière. Oh là là, c’est incroyable. 

De cette défonce anale suit encore un fist, même un double-fist, et encore un squirt ! Mon cul est en flamme et ma chatte coule d’excitation. J’ai dû jouir plusieurs fois. Je n’ai pas compté.

J’ai envie de jus. Est-ce que mon invité pervers n’aurait pas envie de m’offrir son jus doré ? L’envie est là, mais c’est compliqué de faire de l’uro sur commande. Tout ceux qui l’ont déjà essayé peuvent le confirmer. Il arrive quand même à m’offrir un petit jet que je savoure sur ma langue. J’ai aussi droit à son sperme. Il se branle sur ma langue et m’offre son deuxième jet plus épais à goûter. Mmmmh, c’est mon petit-déjeuner tardif et salé. J’adore. 

Je suis lessivée, vidée, souillée et heureuse. Quelle fin de matinée !

Pipa sort de son coin. Elle a gardé Yoshi pendant nos ébats, qui est aux anges de sa jolie dog-sitter personnel 😉 Pipa est morte de rire, car il parait que ma fontaine était incroyable. “C’était joli à voir. J’ai juste vu le jet par dessus le paravent derrière lequel j’étais cachée pendant le tournage“. 

Après une douche rapide, nous allons tous faire un tour au marché de Noël pour manger une morse, boire un verre, discuter et passer encore un bon moment ensemble au soleil, avant le départ de Pipa Chuby et de son compagnon en direction de Paris.

Merci à vous deux pour votre complicité, votre amitié, et une très grosse pensée pour Pipa Chuby, qui se bat actuellement  avec sa santé. Une très grosse pensée pour toi ma belle !

Les photos de la rencontre (41 photos, dont des gros plans sur le fist, le gros gode, la triple-anale, uro, prolapse…) se trouvent sur la page “photos abonnés“. 

La vidéo sera publié ce week-end en exclusivité sur analvids.com, puis d’ici 15 jours sur mon site pour mes abonnés.

administrator

Related Articles

1 Comment

  • heinnapp , 14/01/2022 @ 11h04

    Awesome story, wonderful pics (und I’m sure the vid will be as great 🤩)…
    It’s a pity that Pipa was not well (I wish her get well soon) but even the 1on1 scene that you & her ‘compagnon’ celebrated then was truly stunning – extreme sex at its best, inspired, fanciful and, above all, driven by genuine passion of both you & Pipa’s man (btw, much kudos to him 👍🏻 – he’s obviously an excellent & skilled lover of the ‘extreme kind’ : driven by uninhibited perv lust 😈, experienced and well-versed in a wide variety of extreme techniques 🔥🤜🏻💦 that can make sex so breathtakingly intense ❤️‍🔥, and thus able to fully satisfy even such sexually emanding and spoiled ladies like Adeline 💦💥😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

English EN French FR German DE
error: Content is protected !!
X